Israël en guerre - Jour 201

Rechercher

Le Hezbollah tire 30 roquettes sur Kiryat Shmona suite aux frappes de Tsahal au Liban

Cette salve serait une réponse à la mort de civils lors d'une frappe aérienne israélienne ; des négociations pour mettre fin aux hostilités devraient débuter durant le Ramadan

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Illustration : Une salve de roquettes lancée par le Hezbollah au Liban interceptée par le Dôme de Fer, au-dessus de Kiryat Shmona, le 5 mars 2024. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)
Illustration : Une salve de roquettes lancée par le Hezbollah au Liban interceptée par le Dôme de Fer, au-dessus de Kiryat Shmona, le 5 mars 2024. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)

Le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah libanais a tiré un grand nombre de roquettes sur la ville de Kiryat Shmona, dans le nord d’Israël, mardi soir, ce qu’il a indiqué être une réponse à une frappe aérienne meurtrière de l’armée israélienne dans le sud du Liban plus tôt dans la journée.

Selon Tsahal, une trentaine de roquettes ont été tirées sur Kiryat Shmona, et au moins 10 des projectiles ont été interceptés par le système de défense anti-missile « Dôme de fer ».

Une roquette a frappé la cour d’une maison dans la communauté voisine de Kfar Blum, causant des dégâts mineurs, ont déclaré les autorités locales.

Les autres roquettes ont touché des zones ouvertes, et aucun blessé n’a été signalé.

Les sirènes ont retenti à Kiryat Shmona et dans plusieurs localités voisines.

Le Hezbollah a revendiqué cette salve, affirmant qu’elle répondait à une frappe israélienne dans le village de Houla, dans le sud du Liban, qui a tué trois civils, selon le groupe terroriste et les médias.

En réponse, l’armée a déclaré que des avions de combat avaient frappé une position de lancement de roquettes du Hezbollah dans le sud du Liban, à Taybeh, d’où le groupe terroriste a tiré un barrage sur Kiryat Shmona ce soir.

De plus, un avion a frappé une position de lancement de missiles antichars à Aarab El Louaizeh, également utilisée dans les attaques contre Kiryat Shmona. Plus tôt, l’armée a indiqué avoir frappé un bâtiment utilisé par le Hezbollah à Dibbine, ainsi que d’autres infrastructures à Ayta ash-Shab.

Auparavant, l’armée avait dit avoir mené des frappes à Houla mardi après-midi, ciblant un bâtiment utilisé par le Hezbollah.

Des frappes ont également été menées contre un complexe du Hezbollah à Ayta ash-Shab qui, selon Tsahal, a été utilisé pour tirer deux missiles antichars sur la base militaire de Biranit, un centre de commandement du Hezbollah à Jabal al-Batam, des positions de lancement de roquettes à Matmoura, et d’autres bâtiments utilisés par le groupe terroriste à Majdal Zoun et à Kafra.

Ces frappes font suite à une précédente salve du Hezbollah sur Kiryat Shmona, qui a endommagé une maison et un magasin, et à de nombreuses attaques de missiles et de roquettes sur les positions de Tsahal le long de la frontière libanaise. Aucun blessé n’a été signalé dans ces attaques.

Plus tôt dans la journée de mardi, le ministre de la Défense Yoav Gallant a déclaré à l’envoyé spécial des États-Unis dans la région, Amos Hochstein, que la poursuite des attaques du Hezbollah contre Israël rapprochait le pays d’une décision concernant une action militaire au Liban.

« Nous sommes engagés dans un processus diplomatique. Cependant, les agressions du Hezbollah nous rapprochent d’un point critique dans la prise de décision concernant nos activités militaires au Liban », a déclaré Gallant, selon un communiqué fourni par son bureau.

Des pourparlers indirects sur la fin des hostilités le long de la frontière israélo-libanaise devraient débuter pendant le mois sacré du Ramadan, qui commence la semaine prochaine, a déclaré mardi le Premier ministre par intérim du Liban, Najib Mikati.

L’envoyé américain Amos Hochstein, à gauche, rencontrant le ministre de la Défense Yoav Gallant, à Tel Aviv, le 5 mars 2024. (Crédit : Shachar Yurman/Ministère de la Défense)

Mikati a déclaré à la chaîne locale Al Jadeed que les responsables libanais étudiaient une proposition suggérée verbalement par Hochstein, qui était à Beyrouth lundi pour promouvoir une solution diplomatique aux échanges de tirs entre le Hezbollah et Israël.

Lors de la réunion à Beyrouth, Hochstein a déclaré qu’une guerre entre Israël et le Hezbollah ne pourrait pas être contenue, et a ajouté que les États-Unis étaient optimistes quant au rétablissement de la stabilité dans le sud du Liban et le nord d’Israël.

Israël se prépare à une guerre avec le Hezbollah depuis le 7 octobre, date à laquelle le groupe terroriste palestinien allié du Hamas a déclenché une guerre en lançant une attaque sans précédent sur le sud d’Israël, au cours de laquelle les terroristes ont tué près de 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et en ont enlevé 253.

Depuis le 8 octobre, le Hezbollah attaque presque quotidiennement les communautés israéliennes et les postes militaires situés le long de la frontière à l’aide de roquettes, de missiles et de drones, le groupe terroriste affirmant qu’il agit ainsi pour soutenir Gaza dans le cadre de la guerre qui s’y déroule.

Des volutes de fumée s’élevant après une frappe israélienne sur le village de Houla, dans le sud du Liban, le 5 mars 2024. (Crédit : AFP)

Jusqu’à présent, les affrontements à la frontière ont causé la mort de sept civils du côté israélien, ainsi que celle de dix soldats et réservistes de Tsahal. Plusieurs attaques ont également été lancées depuis la Syrie, sans faire de blessés.

Le Hezbollah a signalé que 233 de ses terroristes ont été tués par Israël depuis le 8 octobre, principalement au Liban, mais aussi en Syrie.

Au Liban, 37 autres membres de groupes terroristes distincts, un soldat libanais et au moins 30 civils, dont trois journalistes, ont été tués.

Reuters a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.