Le jeune couple blessé réuni pour la première fois depuis l’attentat d’Ofra
Rechercher

Le jeune couple blessé réuni pour la première fois depuis l’attentat d’Ofra

Amichai Ish-Ran qui a été blessé dans la fusillade en Cisjordanie a vu sa femme pour la première fois depuis l'attentat ; les médecins luttent encore pour sauver leur bébé

Amichai et Shira Ish Ran, blessés dans l'attentat d'Ofra le 9 décembre 2018. (Autorisation de la famille)
Amichai et Shira Ish Ran, blessés dans l'attentat d'Ofra le 9 décembre 2018. (Autorisation de la famille)

La femme enceinte qui a été blessée dans la fusillade au volant de dimanche en Cisjordanie, a retrouvé mardi son mari, également blessé.

Amichai Ish-Ran est entré dans la chambre d’hôpital de son épouse shira, 21 ans, qui a accouché par césarienne d’urgence à 30 semaines de grossesse, car sa vie était en danger. C’est la première fois qu’ils se voient depuis que Shira, qui avait été placée dans un coma artificiel, est consciente.

Le couple s’est souri et s’est tenu la main, a rapporté son père Chaim Silverstein aux journalistes. La jeune femme ne pouvait pas parler parce qu’elle est intubée.

Elle aurait demandé des nouvelles de son bébé, mais n’a pas été informée de la gravité de son état, selon les médias.

Liora et Haim Silverstein, parents de Shira Is-Ran, blessée dans un attentat à Ofra, en Cisjordanie. Les parents répondent aux journalistes depuis l’hôpital de Shaare Zedek, à Jérusalem, le 10 décembre 2018. (Crédit : Yonatan Sindel/FLASH90)

« Nous n’avons pas de mots pour décrire la joie, même si elle est toujours dans un état grave », a déclaré Silverstein. « L’état du bébé n’a pas évolué depuis hier. Sa vie est toujours en danger, et il se bat. C’est un petit bébé né prématurément dans un grand traumatisme, et il démarre dans la vie dans une situation difficile, et nous prions pour qu’il survive. »

Ish-Ran a été grièvement blessée par un coup de feu provenant d’une voiture qui passait, alors qu’elle attendait, parmi une foule de gens, à un arrêt d’autobus à l’extérieur du village d’Ofra dimanche soir. Six autres personnes, dont son mari, ont été blessées lors de l’attentat et la recherche des terroristes, qui ont fui les lieux, se poursuit.

Le petit garçon a été mis au monde dimanche soir par césarienne à la 30e semaine de grossesse et a été immédiatement transféré dans le service des prématurés du Shaare Zedek Medical Center de Jérusalem, a indiqué l’hôpital.

Après avoir évoqué un état « stable », les médecins ont indiqué que sa santé se dégradait lundi. Il a été rattaché à un respirateur et est pris en charge dans l’unité de soins intensifs de néonatalogie.

L’armée poursuit sa chasse à l’homme et les troupes ont installé des barrages routiers autour des villages palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...