Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Le Jihad islamique exhibe ses roquettes lors du défilé du 36e anniversaire à Gaza

L'organisation terroriste dit posséder de nouveaux drones lance-missiles Buraq d'une portée de 85 kilomètres

Des terroristes du Jihad islamique palestinien participant à un défilé armé anti-Israël marquant le 36e anniversaire de la fondation du groupe terroriste dans la ville de Gaza, le 4 octobre 2023. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)
Des terroristes du Jihad islamique palestinien participant à un défilé armé anti-Israël marquant le 36e anniversaire de la fondation du groupe terroriste dans la ville de Gaza, le 4 octobre 2023. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)

Des Palestiniens armés ont défilé mercredi dans la ville de Gaza avec des armes, des roquettes et des drones, lors d’un défilé célébrant le 36e anniversaire de la création du Jihad islamique.

Ces dernières années, depuis la bande de Gaza sous blocus, les membres du Jihad islamique ont été impliqués dans un certain nombre d’affrontements sanglants avec Israël, comme en mai lorsque 34 Palestiniens – parmi lesquels six commandants de l’organisation terroriste – et un Israélien ont trouvé la mort au terme de cinq jours de combats transfrontaliers.

Un responsable du Jihad islamique a déclaré à l’AFP que quelque 4.500 membres des Brigades Al-Qods, la branche armée de l’organisation terroriste palestinienne, avaient participé au défilé de mercredi, marqué par la présentation, sur des camions drapés de toile camouflage verte, de roquettes produites à Gaza, de missiles et de trois types de drones.

« Les nouveaux missiles Buraq ont une portée de 85 kilomètres et les missiles Badr 3 améliorés ont une ogive explosive de 400 kilos », a déclaré un porte-parole des Brigades Al-Qods.

« L’un des missiles exposés est de fabrication locale et n’a pas encore été utilisé contre l’ennemi (Israël) », a-t-il ajouté sans plus de détails.

Des Palestiniens armés appartenant au Jihad islamique participent à un défilé militaire anti-israélien pour le 36e anniversaire de la fondation du mouvement dans la ville de Gaza, le 4 octobre 2023. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)

Les drones, a-t-il dit, peuvent servir contre des cibles « profondes » en Israël.

Gaza est soumise à un blocus imposé par Israël depuis que les islamistes du Hamas ont pris le contrôle de l’étroite enclave côtière en 2007.

Israël affirme que ces restrictions strictes, sur les biens et les personnes, sont nécessaires compte tenu des tentatives de l’organisation terroriste pour se procurer des armes et s’en prendre à l’Etat juif.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.