Le Likud et Netanyahu suppriment les photos avec des soldats de leurs réseaux
Rechercher

Le Likud et Netanyahu suppriment les photos avec des soldats de leurs réseaux

La commission électorale s'est alignée à l'injonction du procureur général interdisant au Premier ministre de s'afficher aux côtés de soldats en période électorale

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) rencontre des soldats dans la ville de Safed, au nord du pays, le 11 décembre 2018. (Jalaa Marey/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) rencontre des soldats dans la ville de Safed, au nord du pays, le 11 décembre 2018. (Jalaa Marey/AFP)

L’équipe chargée des réseaux des sociaux de Benjamin Netanyahu a supprimé toutes les photos et vidéos le représentant aux côtés de soldats israéliens et dans des bases militaires, après une injonction émise par le procureur général la semaine dernière, et par le président de la Commission électorale mercredi.

Jeudi dernier, Mandelblit avait émis un avis juridique selon lequel le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui est également ministre de la Défense, ne peut plus publier de photos de lui-même rencontrant des soldats de Tsahal pendant toute la durée de la campagne électorale.

Les règles de publicité de la campagne électorale interdisent l’utilisation de soldats en uniforme dans des supports de campagne, et il est illégal de faire campagne sur les bases de Tsahal.

Cependant, jeudi, Netanyahu a raillé la décision de Mandelblit dans une vidéo sur ses réseaux sociaux avant la visite d’une base de la marine à Haïfa.

Le juge à la Cour suprême Hanan Melcer lors d’une conférence de presse à la Knesset, à Jérusalem, le 7 février 2019 (Crédit : Sue Surkes/Times of Israel)

En apparente réaction à ce mépris des positions du procureur général, le juge à la Cour suprême Hanan Melcer, qui supervise la Commission électorale, a émis mercredi une injonction qui sera en vigueur jusqu’à dimanche, date à laquelle la requête, initialement soumise par le parti travailliste, sera débattue par la cour.

Le débat a été reporté à la demande du Likud, étant donné que Netanyahu est à l’étranger et que le conseiller juridique du parti supervise un nouveau décompte des primaires, qui présentait des irrégularités.

Melcer a ordonné que toutes les photos et les vidéos publiées par Netanyahu et le Likud depuis le 9 janvier soient immédiatement effacées.

Peu après l’injonction de Melcer, Shlomit Barnea Farago, conseillère juridique du bureau du Premier ministre, a notifié Netanyahu, par courrier, qu’il était contraint, d’un point de vue légal, de s’assurer que toutes les photos et les vidéos publiées, en compagnie de soldats en uniforme, publiées après le 9 janvier, soient effacées des ses comptes et de ceux du Likud sur les réseaux sociaux.

Après cette annonce, Netanyahu a annulé deux visites prévues dans des bases militaires. L’une d’entre elles, prévue lundi devait également se dérouler dans une base de la marine à Haïfa, et la seconde était prévue mardi, pour un entraînement de la brigade Givati, dans la vallée du Jourdain.

Les règles de publicité de la campagne électorale interdisent l’utilisation de soldats en uniforme dans des supports de campagne, et il est illégal de faire campagne sur les bases de Tsahal.

Mercedi soir, la quasi-totalité des photos de Netanyahu avec des soldats en uniforme semblaient avoir disparu des comptes Facebook, Twitter et Instagram du Premier ministre et de son parti.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...