Le mémorial du ghetto ukrainien de Lviv vandalisé
Rechercher

Le mémorial du ghetto ukrainien de Lviv vandalisé

Des litres de peinture verte ont été déversés sur le site par des vandales non-identifiés

Des Juifs à Lviv, en Ukraine en 1938 (Crédit : capture d'écran YouTube)
Des Juifs à Lviv, en Ukraine en 1938 (Crédit : capture d'écran YouTube)

Des vandales non-identifiés ont aspergé le mémorial de plusieurs litres de peinture verte. Le mémorial a été érigé en 1992 à la mémoire des dizaines de milliers de Juifs qui ont été forcés de rester dans le ghetto après l’invasion allemande de l’Ukraine en 1941.

« Nous avons appelé les forces de l’ordre, et plus tard les services de maintenance du district Shevchenko afin d’enlever la peinture », a affirmé le porte-parole du Conseil de la ville de Lviv, Roman Dach, au site d’information Fakty.

En 1939, approximativement 110 000 Juifs vivaient à Lviv, dont ils représentaient un tiers de la population totale, d’après le musée de l’Holocauste de Yad Vashem à Jérusalem. Presque tous furent assassinés par des soldats allemands et leurs collaborateurs locaux.

Durant l’été 1942, 50 000 Juifs furent envoyés vers Belzec et Janowska, un camp à l’intérieur de la ville.

En septembre, les Juifs restants furent déplacés vers un ghetto plus petit, et en novembre, les Juifs « non-productifs » furent envoyés à Janowska ou bien vers d’autres camps afin d’y être assassinés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...