Le mouvement juif réformé rejoint les groupes qui s’opposent à l’abrogation de l’Obamacare
Rechercher

Le mouvement juif réformé rejoint les groupes qui s’opposent à l’abrogation de l’Obamacare

Le plus grand courant du judaïsme américain a co-signé un article paru en pleine page dans le New York Times

Le président élu Donald Trump avec le chef de la majorité au Sénat Mitch McConnell, à droite, au Capitole à Washington, le 10 novembre 2016. (Crédit AFP/Nicholas Kamm)
Le président élu Donald Trump avec le chef de la majorité au Sénat Mitch McConnell, à droite, au Capitole à Washington, le 10 novembre 2016. (Crédit AFP/Nicholas Kamm)

WASHINGTON – Le mouvement réformé s’est associé à un panel de groupe de santé qui exhorte le sénat américain à rejeter l’abrogation de l’Affordable Care Act, la loi signature de la réforme de santé de la présidence Obama.

« Chaque sénateur doit voter contre l’abrogation du système de santé », affirme l’encart signé par 28 groupes dans l’édition du New York Times de lundi.

La majorité de ces groupes sont des organismes de défense des droits de la santé, notamment le Cancer Advocacy Network, March of Dimes, American Lung Association et American Academy of Family Physicians. L’Union for Reform Judaism fait partie de la poignée de groupes religieux, aux côtés des groupes protestants et des catholiques romains.

Les républicains se sont longtemps opposés à cette législation dénommée Obamacare, indiquant qu’elle a fait grimper les prix des cotisations aux assurances et qu’elle mettait en péril les Américains. Ses défenseurs affirment que la loi a permis à davantage d’Américains d’être assurés.

Le président américain Donald Trump a fait du remplacement de ce projet de loi une mission pour sa première année à la Maison Blanche, et cela semblait réaliste avec la majorité républicaine au Congrès.

La Chambre des représentants a déjà adopté une abrogation d’Obamacare et une nouvelle réforme du système de santé en mai, mais le projet de loi a échoué au Sénat. Le Sénat avait alors élaboré sa propre réforme, également rejetée.

Les deux chambres devront adopter une loi identique avant qu’elle ne puisse être signée par le président. Mais les profondes divisions au sein du Parti républicain sur cette question font douter de la capacité du Congrès à approuver une réforme du système de santé américain.

Un vote est prévu cette semaine, mais son issue reste inconnue.

Les groupes de défense de la santé, dont font partie certains groupes juifs, affirment qu’une abrogation serait désastreuse et pourrait faire perdre à des millions d’Américains leur assurance. Les coupes budgétaires de Medicaid le programme fédéral qui subventionne des assurances pour les personnes défavorisées est également dans la ligne de mire de la réforme de santé.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...