Rechercher

Le nouveau champion du monde du jeu « Magic: The Gathering » est juif

Nathan Steuer, originaire de Californie, a remporté 100 000 dollars grâce à un jeu découvert lors des camps d’été juifs

Nathan Steuer, champion du monde 2022 de Magic : The Gathering . (Avec l’aimable autorisation de Steuer / via la JTA)
Nathan Steuer, champion du monde 2022 de Magic : The Gathering . (Avec l’aimable autorisation de Steuer / via la JTA)

JTA — Il y a de fortes chances qu’en ce moment-même, Nathan Steuer soit en train de jouer, ou s’apprête à jouer, à « Magic: The Gathering », ce jeu de cartes à collectionner auquel il a appris à jouer avec ses amis des camps d’été juifs.

Ce jeu est devenu la passion et le travail à temps plein du jeune homme, né à Berkeley il y a 20 ans.

Steuer – qui a fait sa bar-mitzvah et pris part aux Camps Newman dans le cadre de l’Union pour le judaïsme réformé de Santa Rosa, en Californie – participe à des tournois en ligne tous les week-ends pendant environ 12 heures, les samedis et dimanches.

Il passe des heures à étudier la stratégie et entraîne d’autres joueurs sur son temps libre.

Il a pour cela pris une année sabbatique et délaissé momentanément les cours de l’Université de Californie à Santa Cruz pour se consacrer totalement au jeu.

Cette obstination a été couronnée de succès, le 30 octobre dernier, lorsque Steuer a remporté le championnat du monde du jeu Magic à Las Vegas, devant 31 excellents joueurs du monde entier.

« C’était totalement surréaliste, un peu comme dans un rêve », a confié Steuer à la Jewish Telegraphic Agency dans une interview publiée cette semaine.

Steuer donne l’impression d’être un jeune homme mesuré, et même plutôt réservé au téléphone.

Il estime qu’être calme est un atout pour ce jeu.

« Contre des joueurs de haut niveau dans un championnat du monde, le calme et la maîtrise de soi font toute la différence », explique Steuer.

Petit rappel pour les non-initiés de « Magic », comme on l’appelle familièrement : dans ce jeu, chaque joueur joue le rôle d’un « Planeswalker », sorcier capable de traverser les dimensions pour s’affronter à d’autres, à grands renforts de sorts.

Le jeu, arrivé sur le marché en 1993, est une sorte d’héritier de son prédécesseur, Donjons & Dragons. On peut aujourd’hui y jouer indifféremment en ligne ou avec des cartes physiques. Des dizaines de millions de personnes y jouent dans le monde entier.

Avec la pandémie, le jeu s’est énormément développé en ligne, surtout pour les joueurs les plus passionnés. Il existe un petit cercle de joueurs professionnels qui participent à des tournois internationaux généreusement dotés.

Certes, le champion du monde remporte la somme de 100 000 dollars, mais en vrai passionné du jeu, Steuer apprécie encore plus l’autre récompense, à savoir la possibilité de concevoir une carte à son effigie, qui sera ensuite intégrée au jeu.

« C’est génial de remporter tout cet argent. Mais créer cette carte, c’est vraiment fantastique », confie-t-il.

L’enfance et l’adolescence de Steuer ont été rythmées par les prières à la synagogue, chaque semaine pour Shabbat, et par ses études au sein d’une école religieuse, expériences dont il se souvient avec tendresse.

« J’ai passé de très bons moments avec mes proches dans ce cadre, de l’âge de quatre ans jusqu’à ma bar-mitsva », précise-t-il.

Mais même s’il a beaucoup joué à Magic dans les camps de vacances juifs, Steuer estime que ces deux pans de sa vie sont bien distincts.

Il est possible de gagner sa vie en tant que joueur Magic.

Selon le site officiel de Magic, pas moins de 150 joueurs ont remporté chacun une centaine de milliers de dollars de gains, le meilleur joueur raflant la mise avec un million de dollars. Steuer ne sait pas ce que l’avenir lui réserve, mais pour le moment, il se consacre totalement à son jeu préféré.

« J’ai décidé de tenter ma chance et voir jusqu’où cette carrière pourra me mener, parce que c’est à l’heure actuelle ma plus grande passion, je ne fais que ça », explique Steuer.

« Quand j’ai eu l’opportunité, j’ai décidé de me lancer et de faire de mon mieux. »

Steuer va désormais tout faire pour défendre son titre l’an prochain.

Il s’intéresse également aux coulisses de ce jeu qu’il adore, et cela passe notamment par la conception des cartes.

« En remportant ce titre, je me suis aperçu que je pouvais avoir du succès. Je sais désormais que je suis capable de réussir de grandes choses, que ce soit avec Magic ou dans un autre domaine. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.