Rechercher

Le nouveau plan directeur de Tel Aviv prévoit une ville de gratte-ciel

La nouvelle mouture du plan recommande de construire autour des lignes de chemin de fer et de métro, avec des dizaines de nouvelles tours de 20 à 80 étages de haut

Vue générale du centre de Tel Aviv, Israël, le jeudi 2 décembre 2021. (Crédit : AP/Oded Balilty)
Vue générale du centre de Tel Aviv, Israël, le jeudi 2 décembre 2021. (Crédit : AP/Oded Balilty)

Ces dernières semaines, Tel Aviv a mis son plan directeur à jour dans la perspective d’une croissance démographique soutenue, estimée à un demi-million d’habitants dans sa fourchette haute, d’ici 2025.

Le plan propose de densifier le paysage urbain en construisant des dizaines de nouveaux gratte-ciel de 20 à 80 étages de haut dont la construction est recommandée au niveau des corridors desservis par les lignes de chemin de fer et de métro.

Dans la zone de l’aéroport Sde Dov, aujourd’hui fermé, il est prévu de construire près de 13 000 logements dans des immeubles de grande hauteur.

Le plan envisage également la construction de bâtiments de 40 étages autour de la nouvelle gare routière centrale, là où le précédent plan directeur se limitait à 25 étages.

Le plan va plus loin que les précédentes moutures en matière de développement de l’environnement urbain à Tel Aviv, proposant de créer davantage de logements dans les limites de la ville.

Mais rien n’assure que cela sera suffisant pour répondre à la demande de logements à Tel Aviv, ni même si cela sera conforme au Plan-cadre national d’Israël pour développer les villes et répondre aux besoins en matière de logement.

Tzvi Shoob et Eyal Oliker de Tzvi Shoob Law Offices, cabinet spécialisé dans le droit de la planification et de la construction, ont déclaré à Globes que le plan, dans sa version mise à jour, « n’allait pas assez loin pour faire face aux défis attendus à Tel Aviv dans l’avenir ».

La ville espère faire approuver le plan d’ici la fin 2023. Toutefois, le dernier processus de planification générale de la ville avait débuté en 2008 et n’avait été approuvé que huit ans plus tard. En outre, un tout nouveau plan directeur devrait être produit en 2026.

Par ailleurs, la ville a examiné son offre d’installations touristiques, dans le cadre d’un autre plan de développement dont l’ambition est de faire de Tel Aviv l’une des principales destinations touristiques urbaines au monde.

Enfin, les travaux du tramway, une infrastructure-clef sur laquelle reposent des éléments essentiels du plan, ont pris du retard et l’ouverture de la première ligne n’est pas envisagée avant le milieu de l’année prochaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...