Le Paraguay classe le Hamas et le Hezbollah comme des organisations terroristes
Rechercher

Le Paraguay classe le Hamas et le Hezbollah comme des organisations terroristes

La décision d'Asuncion, relative aux mouvements terroristes soutenus par Téhéran, a été saluée par Israël

Le président nouvellement élu du Paraguay Mario Abdo Benitez salut la foule lors de son arrivée à la cérémonie d'inauguration au "Palace Lopez" à Asuncion, au Paraguay, le 15 août 2018. (AP Photo/Jorge Saenz)
Le président nouvellement élu du Paraguay Mario Abdo Benitez salut la foule lors de son arrivée à la cérémonie d'inauguration au "Palace Lopez" à Asuncion, au Paraguay, le 15 août 2018. (AP Photo/Jorge Saenz)

Lundi, le Paraguay a officiellement reconnu les ailes armées du groupe palestinien du Hamas et du Hezbollah libanais comme des organisations terroristes. Cette décision a été saluée par le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères d’Israël.

Le président Mario Abdo Benitez a fait la déclaration dans un document officiel, signé le 9 août, déclarant qu’il visait à soutenir la lutte contre le terrorisme international. Il a aussi classé l’Etat islamique et al-Qaïda comme des organisations terroristes mondiales.

Les deux mouvements affiliés à l’Iran, qui mènent une guerre depuis des décennies contre Israël et ont attaqué ses villes avec des centaines de milliers de roquettes, seront sur une liste noire de ce pays d’Amérique latine.

Le ministre de l’Intérieur Juan Ernesto Villamayor a déclaré que la décision s’inscrivait dans le cadre du travail mené par les Nations unies et les traités internationaux destinés à protéger les droits de l’Homme.

Le Hezbollah gère beaucoup de ses opérations financières en Amérique du Sud. Villamayor a déclaré que le Paraguay serait maintenant obligé de prendre des actions contre les flux d’argent à destination des groupes terroristes qui passent par des banques locales, ont annoncé les médias locaux.

« Maintenant, ce travail doit être coordonné et effectué en respect de ce décret », a-t-il dit.

« Je me félicite de la décision du président paraguayen Mario Abdo de classer le Hezbollah et le Hamas comme des organisations terroristes. Nous travaillons pour que plus d’autres pays prennent cette mesure importante », a commenté le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Israël a fait pression pour que la communauté internationale classe le Hezbollah et le Hamas sur des listes noires. Alors que de nombreux pays ont interdit les branches armées des mouvements, la plupart sont réticents à l’idée de classer leurs bureaux politiques sur des listes noires.

De son côté, Israël Katz, le ministre des Affaires étrangères, a lui aussi salué cette décision du Paraguay.

Malgré les paroles chaleureuses, les relations entre Israël et Asuncion restent tendues, depuis que le Paraguay a déplacé son ambassade de Jérusalem à Tel Aviv en septembre 2018, juste quelques semaines après être devenu le troisième pays à l’avoir déplacée dans la capitale israélienne.

Israël avait réagi avec colère à cette décision, et avait alors fermé son ambassade à Asuncion.

Vue du World Trade Center d’Asuncion, qui abrite l’ambassade d’Israël, le 6 septembre 2018. (AFP / NORBERTO DUARTE

La plupart des pays ont gardé leurs ambassades à Tel Aviv pour ne pas préjuger de l’issue des négociations de pays entre Israël et les Palestiniens.

L’ambassade israélienne à Asuncion était fermée de 2003 à 2016 en raison de restrictions budgétaires.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...