Le Parlement arménien reconnaît le « génocide » des Yazidis en Irak
Rechercher

Le Parlement arménien reconnaît le « génocide » des Yazidis en Irak

L'Etat islamique a tué au nord de l'Irak des milliers d'hommes yazidis et enlevé des centaines, sinon des milliers, de femmes de cette communauté considérée comme "hérétique"

Des réfugiés yézidis dans un camps pour populations déplacées, à Dohuk en Irak, en août 2016. (Crédit : IsraAID)
Des réfugiés yézidis dans un camps pour populations déplacées, à Dohuk en Irak, en août 2016. (Crédit : IsraAID)

Le parlement arménien a adopté mardi une résolution reconnaissant et condamnant le « génocide » des Yazidis, minorité persécutée par les jihadistes dans le nord de l’Irak, et a appelé la communauté internationale à enquêter sur ces massacres.

« Cette résolution du parlement arménien reconnaît et condamne le génocide des Yazidis dans les territoires contrôlés par les groupes terroristes en Irak en 2014 », a déclaré le vice-président de la commission parlementaire sur les droits de l’Homme, Roustam Makhmoudian, présentant aux journalistes le texte adopté.

Environ 35 000 Yazidis vivent en Arménie, représentant la minorité religieuse la plus importante de ce pays de 3 millions d’habitants, majoritairement chrétien.

Très intégrés dans la société arménienne, les Yazidis pratiquent une foi inspirée du mazdéisme née en Iran il y a près de 4 000 ans, et du culte de Mithra, tout en incorporant au fil du temps des éléments de l’islam et du christianisme.

Cette minorité kurdophone a fui en masse en 2014 le nord de l’Irak après avoir été persécutée par l’organisation Etat islamique (EI), qui a tué des milliers d’hommes yazidis et enlevé des centaines, sinon des milliers, de femmes de cette communauté qu’ellle considère comme « hérétique ».

Plus de 47 charniers ont été découverts dans la région, selon le ministère des Affaires religieuses du Kurdistan irakien.

La résolution du Parlement arménien appelle « la communauté internationale à mener une enquête internationale » sur ces crimes, a souligné M. Makhmoudian, représentant de la communauté yazidie en Arménie

En septembre, le Conseil de sécurité de l’ONU avait adopté une résolution visant à aider l’Irak à réunir des preuves de « crimes de guerre, des crimes contre l’humanité ou un génocide » commis par l’EI.

« L’Arménie a survécu à un génocide et le peuple arménien comprend l’importance de la reconnaissance, la condamnation et la prévention d’un génocide », a ajouté M. Makhmoudian, évoquant le massacre de centaines de milliers d’Arméniens en 1915-1917 sous l’Empire ottoman.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...