Rechercher

Le Parlement européen demande à l’UE d’inscrire le CGRI iranien sur la liste des groupes terroristes

La mesure a été soutenue par 598 membres, et seulement 9 s'y sont opposés

Intérieur du Parlement européen. (Crédit : Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons)
Intérieur du Parlement européen. (Crédit : Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons)

Le Parlement européen a demandé mercredi à l’UE d’inscrire les Gardiens de la Révolution, l’armée idéologique de Téhéran, sur la liste noire des « organisations terroristes ».

Les eurodéputés, réunis en session plénière, « invit(ent) l’Union et ses États membres à inscrire le corps des Gardiens de la révolution islamique sur la liste de l’Union en matière de terrorisme », selon le texte d’un amendement, très largement adopté, ajouté à un rapport annuel sur la politique étrangère commune.

La mesure a été soutenue par 598 membres, et seulement 9 s’y sont opposés.

L’Iran est secoué par une vague de contestation contre le pouvoir depuis la mort, le 16 septembre, de Mahsa Amini, une Kurde iranienne de 22 ans, décédée trois jours après avoir été arrêtée à Téhéran par la police des mœurs pour avoir mal porté le voile islamique. Plusieurs personnes ont été condamnées à mort et exécutées en lien avec les manifestations.

Un rassemblement contre le régime iranien devant le Parlement européen à Strasbourg, dans l’est de la France, le 16 janvier 2023. (Crédit : Frédérick FLORIN / AFP)

Lundi, environ 12 000 personnes, venues de toute l’Europe, avaient manifesté jusqu’au Parlement européen à Strasbourg (est de la France) pour réclamer l’inscription des Gardiens de la Révolution sur cette liste noire, comme l’ont déjà fait les Etats-Unis. Ils avaient reçu le soutien de la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, venue à leur rencontre.

« Je garantis que toutes les options permettant à l’UE de réagir aux événements en Iran restent sur la table », a affirmé mardi, lors d’un débat dans l’hémicycle, le commissaire européen à la Justice Didier Reynders.

Jeudi, les eurodéputés devraient réaffirmer cette demande dans le vote d’un rapport non législatif consacré uniquement à la réponse européenne aux manifestations et exécutions en Iran.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.