Rechercher

Le parti ultra-conservateur Noam se présentera de manière indépendante

Après avoir été exclue de la fusion entre le parti Sionisme religieux et Otzma Yehudit, la faction anti-LGBT Noam fera cavalier seul au risque de ne pas dépasser le seuil électoral

Le président du parti Noam, Avi Maoz (Crédit : Parti Noam)
Le président du parti Noam, Avi Maoz (Crédit : Parti Noam)

Le député Avi Maoz a annoncé dimanche que sa faction ultra-conservatrice et anti-LGBT Noam se présentera en tant que parti indépendant lors des prochaines élections législatives du 1er novembre, après avoir été exclue de la fusion entre le parti Sionisme religieux d’extrême droite de Bezalel Smotrich et Otzma Yehudit de l’extrémiste Itamar Ben Gvir.

Maoz, dont la faction était alliée aux deux factions lors du précédent scrutin, a affirmé qu’après une réunion, la direction de Noam avait décidé de se présenter de manière indépendante – malgré la forte probabilité qu’elle ne dépasse pas le seuil électoral – en citant « les appels sans équivoque de nos nombreux partisans ».

« Noam doit faire partie de la prochaine Knesset », a déclaré Maoz dans un communiqué.

« Il est inconcevable que l’identité juive soit mise de coté, à une place irréaliste. Bonne chance à nous tous. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...