Israël en guerre - Jour 293

Rechercher

Le présentateur star de la BBC a partagé un appel au boycott des athlètes israéliens

L'ancienne star du football, Gary Lineker, a retweeté puis supprimé l'appel d'un groupe BDS demandant à la FIFA et au Comité international olympique d'exclure les Israéliens

Gary Lineker, ancien footballeur anglais devenu présentateur de télévision sportive, faisant un geste sur scène avec le trophée Gerd Muller du meilleur attaquant lors de la cérémonie de remise du Ballon d'Or France Football 2023, au théâtre du Châtelet, à Paris, le 30 octobre 2023. (Crédit : Franck Fife/AFP)
Gary Lineker, ancien footballeur anglais devenu présentateur de télévision sportive, faisant un geste sur scène avec le trophée Gerd Muller du meilleur attaquant lors de la cérémonie de remise du Ballon d'Or France Football 2023, au théâtre du Châtelet, à Paris, le 30 octobre 2023. (Crédit : Franck Fife/AFP)

Le présentateur le mieux payé de la BBC, Gary Lineker, a partagé samedi un tweet exhortant la FIFA et le Comité international olympique (CIO) à se joindre à un boycott mondial d’Israël, suscitant l’indignation de législateurs conservateurs et d’un groupe de veille de l’antisémitisme au Royaume-Uni.

Lundi matin, le message n’apparaissait plus sur le fil d’actualité de Lineker. Il a vraisemblablement été supprimé.

Le message de la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël appelait « tous les organismes sportifs régionaux et internationaux à prendre d’urgence position sur les graves violations des droits de l’Homme commises par Israël et à le soumettre à des mesures de responsabilité juridique ».

L’ancienne star du football a été critiquée par un certain nombre de députés conservateurs, qui ont déclaré que la BBC devrait prendre des mesures à l’encontre de Lineker pour avoir soutenu la campagne de boycott.

« Le [groupe terroriste palestinien du] Hamas fait du tort au peuple qu’il prétend représenter, en volant l’aide à la population de Gaza, en utilisant des Gazaouis innocents comme boucliers humains et en jetant des personnes LGBT+ du haut des immeubles. Tout cela alors que ses dirigeants mènent une vie de luxe au Qatar », a rétorqué le député Jonathan Gullis.

« Nous attendons que Gary Lineker, diplomate international et expert en politique étrangère, dénonce rapidement cette situation », a-t-il ajouté.

Stephen Crabb, président des Amis conservateurs d’Israël de Westminster, a qualifié le message de « profondément inapproprié » pour une « personnalité de la BBC et a fortiori pour quelqu’un de la notoriété de Gary Lineker ».

« Le mouvement [anti-Israël Boycott, désinvestissement et sanctions] BDS est truffé d’antisémitisme de haut en bas et aggrave les divisions dans notre propre société », a-t-il déclaré dans un communiqué.

« Compte tenu de toutes les questions problématiques qui ont été soulevées précédemment au sujet de la partialité de la BBC pendant la guerre à Gaza, la chaîne ne doit pas permettre à des présentateurs de premier plan de s’exprimer librement sur ces questions incroyablement sensibles. »

A LIRE : La BBC critiquée pour sa couverture de la guerre entre Israël et le Hamas – à juste titre

« Le mouvement BDS, qui vise à boycotter Israël, est une campagne raciste et antisémite, et aucune personne rémunérée par l’argent des contribuables et travaillant à la BBC ne devrait approuver une campagne dont il est largement admis qu’elle promeut la haine des Juifs », a souligné le député conservateur Andrew Percy au Telegraph.

Les partisans du mouvement de boycott d’Israël affirment qu’en exhortant les entreprises, les artistes et les universités à rompre leurs liens avec Israël, ils utilisent des moyens non violents pour s’opposer aux politiques jugées « injustes » à l’égard des Palestiniens. Israël affirme que le BDS masque ses motivations de délégitimer et de détruire l’État Juif.

De son côté, Campaign Against Antisemitism (« Campagne contre l’antisémitisme ») a noté que l’appel au boycott lancé par Lineker survient en pleine recrudescence de l’antisémitisme.

« Gary Lineker a beaucoup à dire sur beaucoup de choses, mais l’antisémitisme ne semble pas en faire partie », a déclaré au Times un porte-parole de Campaign Against Antisemitism.

« À une époque où le racisme à l’encontre des Juifs atteint des niveaux record, pas un seul mot. Mais il a trouvé le temps d’amplifier un appel à suspendre le seul État juif du monde des sports internationaux. Ses priorités sont claires. »

Des manifestants brandissant des pancartes et drapeaux israéliens à un rassemblement devant le siège de la BBC (British Broadcasting Corporation) à Londres, le 16 octobre 2023, pour tenter de la convaincre de qualifier le Hamas de « terroriste ». (Crédit : Daniel Leal/AFP)

Lineker, qui présente l’émission phare de football « Match of the Day », a été au centre d’un conflit permanent sur l’impartialité de la BBC, déclenché par sa critique de la politique d’asile du gouvernement britannique. L’année dernière, l’ancien footballeur anglais avait été brièvement exclu de l’antenne par les responsables de la chaîne publique après avoir comparé le lancement de la nouvelle politique des conservateurs à la rhétorique de l’Allemagne de l’époque nazie.

La BBC, le radiodiffuseur public britannique, a dû présenter plusieurs fois des excuses pour ses reportages sur la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas depuis le 7 octobre, s’empressant parfois de relayer des affirmations du Hamas et des médias palestiniens, par ailleurs invérifiables.

La chaîne de télévision a également fait l’objet de nombreuses critiques, et notamment de la part du gouvernement britannique, pour avoir refusé de qualifier le Hamas de groupe terroriste ou ses membres de terroristes – une politique qu’elle a en commun avec de nombreux grands organes de presse internationaux.

Le Royaume-Uni a connu une recrudescence des actes antisémites et anti-Israël depuis le 7 octobre, date à laquelle quelque 3 000 terroristes palestiniens ont pris d’assaut la frontière de Gaza et sauvagement assassiné 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et pris plus de 240 otages.

En réponse à cette attaque, la plus meurtrière de l’histoire du pays et la pire contre des Juifs depuis la Shoah, Israël a juré d’anéantir le Hamas, qui dirige Gaza depuis 2007, et à obtenir le retour de tous les otages et a lancé une opération aérienne suivie d’une incursion terrestre dans la bande de Gaza, qui a commencé le 27 octobre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.