Le président Rivlin lance une campagne anti-harcèlement
Rechercher
Ne restez pas spectateurs

Le président Rivlin lance une campagne anti-harcèlement

Des célébrités et des "influenceurs" se sont associés au président pour exhorter les écoliers et les jeunes à s'élever contre l'intimidation et le rejet sur les réseaux sociaux

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Le président Reuven Rivlin a lancé dimanche une campagne anti-harcèlement à l’attention des écoliers et de la jeunesse israélienne, les exhortant à être proactifs dans le combat contre l’intimidation en ligne.

« L’exclusion sociale et le harcèlement ne sont pas nouveaux, mais à l’ère du numérique, il existe de nouvelles façons de blesser et d’agresser les gens – et la violence verbale tue », a déclaré Rivlin durant un évènement en présence de nombreuses célébrités, à la résidence présidentielle de Jérusalem, selon un communiqué de son bureau.

« Elle tue les rêves et les espoirs des enfants chaque jour, et a déjà coûté la vie à des enfants qui n’ont trouvé aucun moyen de sortir de ces souffrances et qui ont mis fin à leurs jours », a continué Rivlin. « Nous ne resterons pas spectateurs. Nous ne resterons pas spectateurs, parce que même si ce n’est pas facile, c’est la bonne chose à faire. »

L’initiative, appelée « DontStandBy » (littéralement, Ne restez pas spectateurs), comprend une vidéo dans laquelle Rivlin appelle la jeunesse du pays à prendre en compte le harcèlement et l’exclusion dont les autres sont victimes, et à se mobiliser à ce sujet.

Un second clip vidéo montrant des célébrités et des « influenceurs » qui donnent des conseils sur la lutte contre le harcèlement, poursuit le communiqué.

Les deux vidéos ont été publiées sur la chaîne YouTube officielle du président.

Une page Instagram va être lancée. Elle comprendra des conseils et un filtre incluant Rivlin, ce qui permettra aux jeunes de prendre des photos d’eux-même avec le président quand ils partageront des histoires sur leur lutte contre le harcèlement.

L’initiative a été lancée par la chaîne israélienne pour enfants Nickelodeon, version de la chaîne américaine.

De hauts-responsables des ministères de l’Education et de la Sécurité intérieure ont participé au lancement de la vidéo.

Dans le message adressé aux enfants, le visage de Rivlin parle depuis un cadre de lui-même accroché dans une salle de classe. Le président déclare qu’il compte sur « tous les écoliers d’Israël et du monde » pour s’élever contre le harcèlement.

« Des milliers d’enfants souffrent de harcèlement et doivent faire face à la solitude et à la violence », dit-il. « Ensemble, vous avez le pouvoir de combattre le harcèlement. »

La vidéo en hébreu est également disponible avec des sous-titres en anglais et en arabe.

Noa Kirel, une jeune chanteuse pop, entre autres célébrités qui ont pris part à l’initiative, enjoint les enfants à prendre conscience du contenu qui peut blesser les autres.

La lauréate de l’Eurovision Netta Barzilai conseille aux téléspectateurs qui sont au courant qu’un ami rejette un autre enfant, d’encourager celui qui rejette à mettre fin à cette exclusion, parce que le rejet « n’est pas cool ».

Les maîtres de cérémonie à la résidence présidentielle de Jérusalem étaient le YouTubeur Kevin Rubin et Kirel, qui vient de commencer son service militaire au sein de l’armée israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...