Rechercher

Le prince Charles et son épouse Camilla en visite en Jordanie

L'héritier de la couronne britannique et Camilla doivent rencontrer Abdallah II, avant de se rendre en Egypte où ils s'entretiendront avec le président Abdel Fattah al-Sissi

Le prince britannique Charles et son épouse Camilla, duchesse de Cornouailles, arrivent à Amman, en Jordanie, le 16 novembre 2021, pour un voyage de quatre jours en Jordanie et en Egypte. (Crédit : AP/Raad Adayleh)
Le prince britannique Charles et son épouse Camilla, duchesse de Cornouailles, arrivent à Amman, en Jordanie, le 16 novembre 2021, pour un voyage de quatre jours en Jordanie et en Egypte. (Crédit : AP/Raad Adayleh)

Le prince Charles et son épouse Camilla ont entamé mardi une visite en Jordanie, la première à l’étranger depuis le début de la pandémie de COVID-19, avant de se rendre en Egypte jeudi.

L’héritier de la couronne britannique et Camilla sont arrivés ce midi à Amman, accueillis par la garde jordanienne, et doivent être reçus aujourd’hui au palais royal par Abdallah II de Jordanie et son épouse la reine Rania.

Le prince Charles doit également rencontrer des représentants d’organisations humanitaires, notamment le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), le royaume hachémite accueillant des centaines de milliers de Syriens ayant fui les violences de la guerre dans leur pays, frontalier de la Jordanie.

Le couple doit conclure sa visite jeudi et se rendre en Egypte, deuxième étape de leur tournée dans la région qui porte notamment sur la crise climatique, après la tenue de la COP26 la semaine dernière à Glasgow, et le dialogue des religions.

L’Egypte doit accueillir fin 2022 la conférence COP27 sur le climat.

En Egypte, Charles et Camilla rencontreront le président Abdel Fattah al-Sissi et son épouse Intissar, ainsi que cheikh Ahmed al-Tayeb, grand imam d’Al-Azhar, plus haute institution de l’islam sunnite.

Le fils aîné de la reine et héritier du trône, 72 ans, prend depuis plusieurs années le relais de Elizabeth II, 95 ans, qui se retire progressivement pour ménager sa santé, accomplissant multiples fonctions officielles, au Royaume-Uni comme à l’étranger.

Elizabeth II a renoncé, à son « grand regret », à participer dimanche à une cérémonie officielle à Londres en hommage aux victimes des guerres, en raison de son état de santé. Elle a dû annuler sa participation à plusieurs événements ces dernières semaines sur le conseil de ses médecins.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...