Rechercher

Le prix 2021 de Yad Vashem décerné à deux livres

Léon Saltiel, représentant à l'ONU et à l'UNESCO et coordinateur de la lutte contre l'antisémitisme pour le Congrès juif mondial, est l'auteur de l'un des ouvrages récompensés

Léon Saltiel, représentant à l'ONU et à l'UNESCO et coordinateur de la lutte contre l'antisémitisme pour le Congrès juif mondial. (Crédit : Léon Saltiel / Twitter)
Léon Saltiel, représentant à l'ONU et à l'UNESCO et coordinateur de la lutte contre l'antisémitisme pour le Congrès juif mondial. (Crédit : Léon Saltiel / Twitter)

Le Prix international du livre pour la recherche sur la Shoah 2021, remis chaque année par le mémorial de Yad Vashem, a récompensé le 16 décembre dernier deux livres.

Le premier, Survival on the Margins: Polish Jewish Refugees in the
Wartime Soviet Union
(Harvard University Press, 2020), est de la professeure Eliyana R. Adler de la Pennsylvania State University.

Il traite des réfugiés polonais qui ont survécu à la Shoah et qui se sont retrouvés ensuite en URSS.

The Holocaust in Thessaloniki: Reactions to the Anti-Jewish Persecution, 1942-1943, publié en 2020 par Routledge History, de Léon Saltiel, représentant à l’ONU et à l’UNESCO et coordinateur de la lutte contre l’antisémitisme pour le Congrès juif mondial, a lui aussi été récompensé.

Son ouvrage, qui se base sur sa thèse universitaire, est le fruit de nombreuses années de travail dans dix pays différents. Il traite de la Shoah à Thessalonique, en Grèce.

Le jury du prix était composé de plusieurs universitaires.

Les candidatures pour le prix 2022 sont ouvertes jusqu’au 1er février.

Le prix 2021 avait été décerné à la professeure Johannes-Dieter Steinert pour Holocaust und Zwangsarbeit: Erinnerungen jüdischer Kinder 1938–1945 ; et au docteur Alan Rosen pour The Holocaust’s Jewish Calendars: Keeping Time Sacred, Making Time Holy.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...