Rechercher

Le processus de nomination du nouveau président de l’Agence juive -encore- prolongé

La commission de nomination a annoncé la prolongation du processus de recherche, après aucun candidat n’a réussi à recueillir suffisamment de votes

Les candidats en lice pour devenir le prochain chef de l'Agence juive, dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du haut de la gauche - Danny Danon, Fleur Hassan-Nahoum, Omer Yankelevich, Michal Cotler-Wunsh, Michael Oren, Ruth Calderon (Autorisation)
Les candidats en lice pour devenir le prochain chef de l'Agence juive, dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du haut de la gauche - Danny Danon, Fleur Hassan-Nahoum, Omer Yankelevich, Michal Cotler-Wunsh, Michael Oren, Ruth Calderon (Autorisation)

La commission de nomination chargée d’élire le nouveau président de l’Agence juive a annoncé dimanche la prolongation du processus de recherche, après aucun candidat n’a réussi à recueillir suffisamment de votes pour être nommé président.

La commission cherche un nouveau président depuis l’élection de l’ancien président, Isaac Herzog, à la présidence d’Israël en juillet.

Pour recevoir la nomination au poste de président de l’exécutif, un candidat doit recevoir au moins neuf des dix votes des membres de la commission.

« À la fin de la réunion de la commission des nominations qui s’est déroulée aujourd’hui, chacun des candidats a été avisé qu’aucun n’avait reçu les votes nécessaires à la nomination et que le processus de sélection est prolongé jusqu’à ce que le candidat le plus approprié soit trouvé », a déclaré un porte-parole de l’ Agence juive.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...