Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

Le rabbin Hirsch conseille à Degel HaTorah de rester au gouvernement « pour le moment »

Le chef du Shas estime que la décision de la Haute Cour sur les fonds alloués aux séminaires religieux constitue un "mauvais traitement sans précédent des érudits de la Torah"

Le leader du Shas, Aryeh Deri, arrivant au bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu, à la Knesset, à Jérusalem, le 14 juin 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le leader du Shas, Aryeh Deri, arrivant au bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu, à la Knesset, à Jérusalem, le 14 juin 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le rabbin Moshe Hirsch, doyen de la yeshiva Slabodka de Bnei Brak et membre du Conseil des Sages de la Torah de Degel HaTorah, a conseillé aux députés du parti ultra-orthodoxe de ne pas quitter la coalition à la suite de la décision de la Haute Cour d’interrompre le financement des allocations mensuelles d’au moins certains étudiants en yeshiva.

Selon le site d’information ultra-orthodoxe Behadrei Haredim, le rabbin d’origine américaine a déclaré aux députés qu’ils devaient s’abstenir de se retirer « pour le moment » et qu’ils devaient plutôt rechercher toutes les solutions possibles au sein du gouvernement.

Cela inclut l’avancement d’une législation visant à fournir un cadre alternatif pour le financement des yeshivot, a rapporté le site vendredi, ajoutant que la recommandation du rabbin Hirsch était analogue à celle des rabbins hassidiques qui assurent la direction du parti hassidique Agudat Yisrael.

Ensemble, les partis Degel HaTorah et Agudat Yisrael forment la faction Yahadout HaTorah à la Knesset.

Le chef du parti Shas, le député Aryeh Deri, à la Knesset, à Jérusalem, le 13 mars 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

S’adressant au Times of Israel jeudi, le député Moshe Roth (Agudat Yisrael) a déclaré que « si les étudiants en yeshiva sont enrôlés, Yahadout HaTorah quittera la coalition, bien que la décision revienne au conseil des anciens de la Torah ».

Le président du Shas, Aryeh Deri, a critiqué jeudi la décision de la Haute Cour d’interdire au gouvernement de financer les allocations mensuelles d’au moins certains haredim étudiant en yeshiva, déclarant qu’il s’agissait d’une « marque de Caïn » et d’un « mauvais traitement sans précédent des érudits de la Torah dans l’État juif ».

« Précisément au moment où le peuple d’Israël a besoin de la miséricorde du ciel au sud et au nord, la Haute Cour de justice adopte une approche offensive à l’égard des érudits de la Torah sur lesquels le monde s’appuie », a-t-il déclaré dans un communiqué.

« Shas continuera à se battre pour le droit des étudiants en yeshiva d’étudier la Torah et examinera les prochaines étapes », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.