Le rabbin Sacks a contribué à la rédaction du discours de Pence à la Knesset
Rechercher

Le rabbin Sacks a contribué à la rédaction du discours de Pence à la Knesset

L'ancien grand rabbin britannique, Lord Jonathan Sacks, "a joué un rôle clé dans l'élaboration du discours du vice-président", a déclaré une source informée

L'ancien grand rabbin du Royaume Uni, Lord Jonathan Sacks (Crédit : autorisation Core18)
L'ancien grand rabbin du Royaume Uni, Lord Jonathan Sacks (Crédit : autorisation Core18)

L’ancien grand rabbin britannique, Lord Jonathan Sacks, dévoile qu’il a aidé le vice-président américain Mike Pence à écrire le discours qu’il a prononcé à la Knesset cette semaine, comme l’a rapporté le Times of Israel.

Sacks a déclaré au Jewish Chronicle du Royaume-Uni que c’était « un grand honneur fait au peuple juif » que Pence ait fait appel à ses conseils pour son discours.

Les responsables de la Maison Blanche ont déclaré mardi au Times of Israel que Sacks a joué un rôle majeur dans la rédaction du discours, qui était chargé de passages reconnaissables, employés dans ses propres discours publics et dans ses publications.

Le vice-président américain Mike Pence, à la Knesset, le 22 janvier 2018. (Crédit : AFP PHOTO / POOL / Ariel Schalit)

« Le rabbin Sacks a joué un rôle clé dans l’élaboration du discours du vice-président », a déclaré une source informée, ajoutant que le vice-président avait rencontré Sacks à New York pendant 90 minutes, en novembre. « Le rabbin Sacks a fourni des commentaires et des suggestions éditoriales sur plusieurs ébauches tout au long du processus d’écriture. »

Dan Sacker, le porte-parole de Sacks, a déclaré que la réunion de New York était « centrée sur la meilleure façon de cadrer les éléments du discours – en particulier le lien biblique et historique entre le peuple juif et la terre d’Israël, ainsi qu’entre l’histoire américaine et juive ».

« Ce sont ces sujets du discours, et seulement ceux-là, sur lesquels le rabbin Sacks est intervenu. Il a considéré que c’était un grand honneur fait au peuple juif que quelqu’un comme le vice-président Pence se tourne vers une source juive pour obtenir des conseils sur de tels sujets. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...