Le rappeur Ice Cube tweete l’image d’une fresque antisémite
Rechercher

Le rappeur Ice Cube tweete l’image d’une fresque antisémite

Le musicien s'est dit par la suite "très préoccupé par la table sur cette image", mais ne l'a pas supprimée ; l'ex-chef du Labour Corbyn fut critiqué pour avoir défendu cette image

Ice Cube s'exprime sur scène au Magic Box le 27 octobre 2019 à Los Angeles, en Californie. (Phillip Faraone/Getty Images pour REVOLT via JTA)
Ice Cube s'exprime sur scène au Magic Box le 27 octobre 2019 à Los Angeles, en Californie. (Phillip Faraone/Getty Images pour REVOLT via JTA)

JTA – Le rappeur Ice Cube a tweeté l’image d’une fresque murale qui a été enlevée d’un mur à Londres en 2012 après des plaintes selon lesquelles l’image était antisémite.

Dans le tweet, l’image, qui représente plusieurs hommes – apparemment des caricatures de banquiers et d’hommes d’affaires juifs – assis autour d’un jeu de Monopoly et reposant sur le dos de travailleurs noirs nus, est légendée : « Il suffit de se lever et leur petit jeu est terminé ».

Le tweet, qui est arrivé au milieu d’un torrent d’expressions de soutien du rappeur pour le mouvement Black Lives Matter ces derniers jours, a été « aimé » près de 50 000 fois et retweeté plus de 19 000 fois depuis qu’il a été posté samedi.

L’image de l’artiste de Los Angeles Mear One a été peinte sur un bâtiment de l’East End de Londres en 2012. Elle a été retirée à la suite de plaintes. Le futur (ex-)chef du parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn, avait alors tweeté son soutien au droit de l’artiste de l’exposer, avant de faire marche arrière.

Le journaliste britannique Michael Segalov, qui a écrit sur la question en 2018, a tweeté à Ice Cube pour signaler que l’image était antisémite.

Ice Cube a ensuite tweeté qu’il était « très préoccupé par la table sur cette image », mais ne l’a pas enlevée.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...