Israël en guerre - Jour 147

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Le sergent-chef Dor Lazimi, 21 ans : Un soldat mélomane qui s’est battu en héros

Soldat Golani tombé au champ d’honneur en combattant des terroristes du Hamas, à l'avant-poste de Nahal Oz, le 7 octobre 2023

Le sergent-chef Dor Lazimi, tué alors qu'il combattait les terroristes du Hamas à l'avant-poste de Nahal Oz le 7 octobre 2023. (Crédit : Armée israélienne)
Le sergent-chef Dor Lazimi, tué alors qu'il combattait les terroristes du Hamas à l'avant-poste de Nahal Oz le 7 octobre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Le sergent-chef Dor Lazimi, 21 ans, un soldat de la Brigade Golani, originaire de Kfar Tavor, a été tué le 7 octobre en combattant les terroristes palestiniens du Hamas à l’avant-poste de Nahal Oz.

Il laisse derrière lui ses parents, Sharon et David, et ses sœurs May et Bar. Il a été enterré le 12 octobre à Kfar Tavor.

Dor était apparenté à la députée Naama Lazimi (Avoda), qui a partagé sur X l’histoire de sa bravoure ce jour-là. « Au moment où les terroristes sont arrivés, Dor a crié fort pour que tout le monde l’entende et s’est battu de toutes ses forces contre [le Hamas] avec ses camarades à l’entrée de la base, permettant ainsi à une vingtaine de soldats de se rendre rapidement dans le miklat [abri antiatomique], sauvant ainsi leur vie. »

La parlementaire a indiqué que « Dor et ceux qui étaient avec lui ont réussi à tuer de nombreux terroristes dans une bataille héroïque », notant que sa famille a reçu des détails sur ses derniers instants de la part d’un soldat qui a été sauvé grâce à ses avertissements, et qui s’est rendu à la shiva – semaine de deuil traditionnelle – pour les leur raconter.

La famille et les amis ont souligné son amour de la musique, notamment de la guitare. Dor était un ancien conseiller bénévole de l’organisation « Krembo Wings », qui aide les enfants ayant des besoins particuliers ; l’organisation l’a décrit comme un « beau garçon bien aimé, qui nouait des amitiés et partageait des responsabilités avec d’autres, et qui était un élément important de la section locale ».

Sa cousine Karen Lazimi l’a décrit comme « un garçon, un homme, un combattant et maintenant un ange ».

« Comment avons-nous pu te perdre ? Comment ? Cette douleur est insupportable. Nous savons que tu as lutté héroïquement jusqu’à tes derniers instants contre un mal indescriptible. Dor, nous ne pouvons que te promettre de continuer à veiller sur ce pour quoi tu t’es battu, à veiller sur ta famille, à veiller sur l’État d’Israël et à poursuivre ton combat à jamais. »

Son ami proche, Yarin Arzuan, a écrit que « t’appeler mon meilleur ami ne serait pas juste, parce que nous étions frères (…) ».

« Nos conversations, nos moments de détente, nos blagues qui nous faisaient faire pipi dans nos pantalons, les nuits blanches à cause de tes ronflements, le fait de s’asseoir avec toi avec une cigarette et de parler de la vie, me manqueront. »

« Avec toute la tristesse et la douleur, je voulais surtout te dire merci », a-t-il ajouté. « Merci pour tous les bons et les moins bons moments que nous avons vécus ; merci de m’avoir donné une perspective différente sur la vie ; merci d’avoir su m’écouter sur tout et de m’avoir sorti de toutes les situations dans lesquelles nous nous sommes retrouvés. »

Le père de Dor, David Lazimi, a écrit sur Facebook, à l’occasion de son anniversaire. « Chaque année, Dor me surprenait avec un message qui me faisait toujours pleurer, sur notre amitié et la vie en général. Il attendait ce jour avec impatience pour m’envoyer une bénédiction. »

« Alors, mon Dor, même sans ton message – que j’attends tant mais qui ne viendra pas – je sais que de là-haut, tu es en train de me bénir et de veiller sur moi », a-t-il ajouté.

« Tu me manques tellement, ce ne sera plus jamais comme avant, Dori. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.