Le Shas fait appel de l’annulation d’un concert interdisant un public séparé
Rechercher

Le Shas fait appel de l’annulation d’un concert interdisant un public séparé

Le parti ultra-orthodoxe, qui a qualifié le jugement de "déraisonnable", a souligné que le concert prévu à Afula ciblait la communauté haredi

Aryeh Deri prend la parole devant une photo de feu le rabbin Ovadia Yosef lors d'une conférence du parti Shas à Ashdod, dans le sud d'Israël, le 5 mars 2019. (Flash90)
Aryeh Deri prend la parole devant une photo de feu le rabbin Ovadia Yosef lors d'une conférence du parti Shas à Ashdod, dans le sud d'Israël, le 5 mars 2019. (Flash90)

Un parti ultra-orthodoxe a déclaré mardi matin qu’il allait déposer une requête contre une décision de justice imposant à la ville d’Afula d’annuler un concert où les hommes et les femmes devaient assis séparément.

Le tribunal du district de Nazareth a interdit dimanche à la municipalité d’Afula d’organiser un spectacle musical où les hommes et les femmes du public auraient été séparés, car cela irait à’ l’encontre du principe d’égalité.

Le parti Shas a déclaré lundi qu’il déposerait une requête au tribunal du district contre IWN et contre la municipalité d’Afula, qui a fait savoir qu’elle se plierait au jugement.

Shas a qualifié le jugement de déraisonnable et affirmé qu’il porte atteinte aux droits de la communauté ultra-orthodoxe d’organiser des évènements culturels selon ses coutumes. Il a ajouté qu’imposer une séparation de l’auditoire ne serait pas coercitive puisque le public ciblé préfère, selon lui, de toute façon cette option.

La requête demande à la cour de mener une discussion urgente, ou de confier l’affaire à la Haute cour de Justice.

Motty Steinmetz, le chanteur haredi qui devait se produire à l’évènement a déclaré que si la justice imposait un auditoire mixte, il ne chanterait pas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...