Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

Le Shin Bet accuse le Hamas de tenter de faire passer du matériel explosif de Gaza

Selon l'agence de sécurité, deux anciens résidents de Cisjordanie expulsés dans le cadre d'un échange de prisonniers sont à l'origine de cette tentative récemment déjouée

Arafat Natash et Muhammad Abu Awwad, accusés par le Shin Bet d'avoir orchestré une tentative de contrebande de matériel explosif hors de la Bande de Gaza pour le compte du Hamas, sur un composite réalisé à partir de photos envoyées par le Shin Bet le 20 septembre 2023. (Crédit : Shin Bet)
Arafat Natash et Muhammad Abu Awwad, accusés par le Shin Bet d'avoir orchestré une tentative de contrebande de matériel explosif hors de la Bande de Gaza pour le compte du Hamas, sur un composite réalisé à partir de photos envoyées par le Shin Bet le 20 septembre 2023. (Crédit : Shin Bet)

L’agence de sécurité intérieure du Shin Bet a accusé mercredi le groupe terroriste palestinien du Hamas, au pouvoir dans la Bande de Gaza, d’avoir récemment dirigé une tentative de faire sortir clandestinement du matériel explosif de l’enclave côtière.

Le ministère de la Défense a annoncé au début du mois que les gardes du point de passage de Kerem Shalom avaient découvert plusieurs kilogrammes de matériel explosif de « haute qualité » cachés dans une cargaison de vêtements exportés de la Bande de Gaza vers Israël. Citant les premières évaluations, le ministère avait alors déclaré que les explosifs étaient destinés à être utilisés pour des activités terroristes en Cisjordanie.

L’incident du 4 septembre a conduit l’armée à ordonner l’arrêt des livraisons commerciales de Gaza vers Israël, avant de reprendre près d’une semaine plus tard.

Le Shin Bet a imputé la tentative de contrebande à Arafat Natash et Muhammad Abu Awwad, tous deux originaires de Cisjordanie mais expulsés vers Gaza dans le cadre d’un échange de prisonniers entre Israël et le Hamas. Citant leur passé, l’agence de sécurité intérieure a affirmé que leur implication présumée constituait une « empreinte digitale » efficace indiquant que le « quartier général du Hamas en Cisjordanie » était à l’origine de l’opération.

Selon le Shin Bet, les explosifs auraient « permis aux éléments qui les détiennent de mener des attaques terroristes de masse » s’ils étaient arrivés à destination.

L’agence a également indiqué que la cargaison avait été envoyée par une société de transport basée à Gaza qui expédie régulièrement des marchandises par le point de passage et qu’elle avait été organisée avec l’aide d’une femme nommée May Mansour. Le Shin Bet n’a pas précisé si l’entreprise ou Mansour étaient au courant du contenu de la cargaison saisie.

Des explosifs saisis par les autorités israéliennes, au passage de Kerem Shalom, le 4 septembre 2023. (Crédit : Ministère de la Défense)

« L’exploitation cynique par des éléments du Hamas de la route pour le transport de marchandises depuis la Bande de Gaza porte directement atteinte au tissu normal de la vie des habitants de la Bande de Gaza, de la Judée et de la Samarie », a déclaré une source de sécurité, en utilisant les noms bibliques de la Cisjordanie.

« Ces mêmes citoyens paient le coût lourd et immédiat de la fermeture du point de passage, le préjudice économique qui en découle et la rigueur [accrue] dans la délivrance des permis pour les marchandises à venir », a ajouté la source.

L’annonce du Shin Bet intervient dans un contexte de tensions croissantes le long de la frontière de Gaza, les Palestiniens ayant organisé des émeutes le long de la barrière de sécurité au cours des trois derniers jours.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.