Le syndicat des doctorants de NYU vote une résolution du BDS
Rechercher

Le syndicat des doctorants de NYU vote une résolution du BDS

La décision appelle Israël à cesser l’occupation, à accorder des droits égaux aux Palestiniens, et promulguer un “droit au retour”

Campus de l'université de New York (Crédit : Cincin12/Wikimedia Commons)
Campus de l'université de New York (Crédit : Cincin12/Wikimedia Commons)

Le syndicat des doctorants de l’université de New York (NYU) a voté l’approbation d’une motion de soutien au mouvement de Boycott, Désinvestissements et Sanctions (BDS) contre Israël.

La résolution a été approuvée par deux tiers des 600 membres du syndicat qui ont voté vendredi, selon des articles citant le Comité d’organisation des doctorants. Le Comité représente plus de 2 000 doctorants et assistants de recherche à l’université.

La résolution appelait l’union et son association mère, le United Auto Workers [UAW, syndicat représentant 700 000 membres en Amérique du Nord], à se désinvestir des entreprises israéliennes.

Elle appelle également NYU à fermer son programme à l’université de Tel Aviv, ce qui violerait la politique de non discrimination de l’université. Quelque 57 % des membres votants du syndicat ont aussi promis personnellement de boycotter le gouvernement israélien et les institutions académiques du pays.

La résolution appelle à ce que le boycott reste en place « jusqu’à ce qu’Israël se conforme aux lois internationales et cesse l’occupation militaire, démantèle le mur, reconnaisse le droit des citoyens palestiniens à l’égalité totale, et respecte le droit au retour des réfugiés et exilés palestiniens ».

John Beckman, porte-parole de NYU, a déclaré à Capital News New York que : « NYU s’oppose depuis longtemps au boycott des institutions et des académies israéliennes. Ce vote est contraire à la politique de NYU sur le sujet, il est contraire au principe de la liberté académique et à l’échange libre des idées, et il est même contraire à la position de leur propre association mère, l’UAW. »

L’UAW avait rejeté en janvier une résolution de boycott d’Israël votée par la branche des étudiants de l’université de Californie, l’UAW Local 2865, qui représente plus de 13 000 chargés de TD, tuteurs et étudiants travaillant au sein de l’université de Californie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...