L’Egypte dément tout projet de donner une partie du Sinaï aux Palestiniens
Rechercher

L’Egypte dément tout projet de donner une partie du Sinaï aux Palestiniens

Le porte-parole du président Sissi affirme que cette possibilité, soulevée par un ministre israélien, est “irréaliste et inacceptable”

Le président égyptien Abdel-Fattah el-Sissi au Caire, le 17 avril 2016. (Crédit : Khaled Desouki/AFP)
Le président égyptien Abdel-Fattah el-Sissi au Caire, le 17 avril 2016. (Crédit : Khaled Desouki/AFP)

Le porte-parole de la présidence égyptienne a catégoriquement démenti jeudi les informations de médias israéliens annonçant que l’Egypte avait proposé de donner une partie de la péninsule du Sinaï aux Palestiniens pour y mettre en place un état indépendant.

Dans un communiqué, Alaa Youssef a déclaré que le sujet n’avait été ni discuté, ni présenté, « à aucun niveau ».

« Il est inimaginable d’aller dans des propositions si irréalistes et inacceptables, particulièrement dans le Sinaï, qui est une région chérie de notre nation », a-t-il déclaré.

Ses propos ont été publiés après une rencontre jeudi entre les commandants de l’armée et de la police égyptienne avec le président Abdel-Fattah al-Sissi au Caire.

Ce mois-ci, le ministre israélien sans portefeuille Ayoub Kara, également député du Likud, avait annoncé que le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président américain Donald Trump discuteraient de la possibilité de mettre en place un état palestinien au Sinaï, déclenchant un scandale en Egypte.

Suite à l’affirmation de Kara, plusieurs avocats égyptiens célèbres avaient porté plainte contre le gouvernement égyptien pour empêcher toute tentative de relocaliser des Palestiniens dans le Sinaï.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...