Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Les actions et le shekel continuent de chuter suite à la loi sur la « raisonnabilité »

Malgré d’importantes manifestations et une opposition publique massive, la Knesset a ratifié lundi la loi du "caractère raisonnable"

Billets de 100 shekels, vus le 31 décembre 2017. Illustration (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Billets de 100 shekels, vus le 31 décembre 2017. Illustration (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

À l’instar des baisses de lundi, suite à l’adoption par la coalition de la première loi du paquet de réformes controversées, les actions israéliennes et le shekel ont continué de chuter mardi.

L’indice de référence TA-125 de la Bourse de Tel Aviv était en baisse de
2,5 % sur la journée de mardi, tandis que le shekel continuait de s’affaiblir face au dollar américain, tombant à 3,71 shekels après avoir commencé la journée à 3,62 shekels.

Malgré d’importantes manifestations et une opposition publique massive, la Knesset a ratifié lundi une loi qui empêche les tribunaux israéliens d’examiner le critère du « caractère raisonnable » des décisions gouvernementales et ministérielles, la première loi majeure de la refonte judiciaire du gouvernement à être adopté. Le projet de loi a été adopté en troisième et dernière lecture par 64 voix pour et 0 contre, l’ensemble de l’opposition (56 membres) ayant boycotté le vote en guise de protestation.

Quelque 200 entreprises du secteur de la high-tech, qui a été au premier plan des manifestations contre la refonte judiciaire au cours des 29 dernières semaines, et de grandes organisations juridiques avaient autorisé leurs employés à faire grève lundi, afin de faire pression sur le gouvernement pour qu’il mette un terme à cette initiative législative. Parmi les start-ups participantes, on trouve Wix, Wiz, Papaya Global et Lemonade. Un important forum d’entreprises représentant 150 des plus grandes sociétés israéliennes avait également annoncé une grève pour lundi.

La principale préoccupation des milieux d’affaires et de la high-tech est que l’ensemble de la refonte judiciaire proposée érodera la démocratie et affaiblira l’équilibre des pouvoirs, ce qui incitera les investisseurs en capital-risque et autres bailleurs de fonds à hésiter à investir leur argent dans le pays, déclenchant ainsi une fuite des fonds.

Près de 70 % des start-ups israéliennes ont déjà pris des mesures pour retirer des fonds et transférer des parties de leurs activités en dehors du pays en raison de l’incertitude créée par les changements judiciaires proposés, selon une enquête publiée cette semaine avant le vote crucial par Start-Up Nation Central, qui suit l’écosystème technologique local.

Jusqu’à présent, les agences de notation se sont abstenues d’abaisser les notes de crédit, car le gouvernement israélien, dirigé par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, avait déclaré qu’il mettrait tout en œuvre pour parvenir à un large accord ou à une forme de consensus avec l’opposition et qu’il ne proposerait pas de législation unilatérale sur la refonte du système judiciaire. Une promesse qu’il n’a pas tenue.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.