Les caisses de santé confirment les résultats : le vaccin Pfizer efficace à 95 %
Rechercher

Les caisses de santé confirment les résultats : le vaccin Pfizer efficace à 95 %

On peut affirmer que les résultats des tests cliniques se reproduisent en conditions réelles: sur 602 000 vaccinés, 608 ont été infectés et aucun n’est mort, selon Maccabi

Un étudiant israélien reçoit une injection de vaccin COVID-19, dans un centre de vaccination de Tel Aviv, le 23 janvier 2021. (Crédit : Avshalom Sassoni / Flash90)
Un étudiant israélien reçoit une injection de vaccin COVID-19, dans un centre de vaccination de Tel Aviv, le 23 janvier 2021. (Crédit : Avshalom Sassoni / Flash90)

En Israël, l’efficacité du vaccin sur un large échantillon d’individus a atteint 95 %, le taux exact anticipé par Pfizer dans ses essais cliniques, a annoncé mercredi la caisse d’assurance maladie Maccabi.

602 000 personnes ont déjà reçu les deux doses du vaccin, et seulement 608 d’entre elles ont été infectées, soit 1 sur 1 000, a déclaré Macabi. Aucun d’entre eux n’est mort.

Seulement 21 des personnes infectées ont été hospitalisées : 11 avec des symptômes légers, 3 avec des symptômes modérés et seulement 7 avec des symptômes graves. Cela conduit les médecins de Maccabi à penser que le vaccin réduit non seulement le nombre de patients infectés, mais aussi la gravité de la maladie chez ceux qui tombent malades.

Lorsque Pfizer a atteint une efficacité de 95 % dans ses essais cliniques, la communauté médicale a été impressionnée mais ne savait pas si ce taux pourrait se retrouver dans le monde réel. Les données de Maccabi indiquent que c’est possible.

« L’efficacité du vaccin en Israël est stable et élevée », a déclaré Anat Ekka Zohar, analyste des statistiques du Maccabi.

Un travailleur médical prépare un vaccin COVID-19 à Kiryat Ye’arim, le 25 janvier 2021. (Yonatan Sindel / Flash90)

Pour mesurer l’efficacité du vaccin, les scientifiques mesurent le taux d’infection chez les individus une semaine ou plus après avoir reçu leur seconde injection, et les comparent au taux chez les personnes non-vaccinées.

Anat Ekka Zohar, analyste des statistiques de Maccabi Healthcare Services. (Autorisation : Anat Ekka Zohar)

Ekka Zohar estime que la légère hausse de l’efficacité depuis la semaine dernière, dont les statistiques évaluaient l’efficacité à 93 %, est due au fait que de nombreux jeunes sont nouvellement vaccinés et qu’ils réagissent très bien au vaccin.

Les données qui incluent les jeunes sont considérées comme importantes, car elles donnent un aperçu des performances du vaccin chez les personnes ayant un nombre relativement important de contacts sociaux. Les jeunes ont tendance à avoir plus d’interactions quotidiennes que les personnes âgées, qui étaient encore il y a peu prioritaire dans la campagne de vaccination d’Israël.

« Nous voyons clairement des taux de morbidité très faibles parmi les jeunes qui ont été vaccinés, dès sept jours après la première dose du vaccin », a déclaré Ekka Zohar.

Alors qu’Israël tente de stimuler les vaccinations après un ralentissement dans la campagne, elle a exhorté les gens à prendre note des nouvelles statistiques et à se rendre dans les centres de vaccination.

« Nous appelons à nouveau toute la population âgée de plus de 16 ans à se dépêcher et à se faire vacciner, adultes comme jeunes », a déclaré Ekka Zohar. « Les données prouvent sans l’ombre d’un doute que c’est le moyen le plus efficace de vaincre la pandémie. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...