Les cas de COVID-19 de nouveau en hausse avec plus de 5 000 infections par jour
Rechercher

Les cas de COVID-19 de nouveau en hausse avec plus de 5 000 infections par jour

Les tests connaissent également une augmentation massive, le niveau de positivité se maintenant autour de 11 % ; 38 décès en 24 heures

Des membres de l'équipe médicale de l'unité du coronavirus de l'hôpital de Belinson à Petah Tikva, le 4 octobre 2020. (Yossi Aloni/Flash90)
Des membres de l'équipe médicale de l'unité du coronavirus de l'hôpital de Belinson à Petah Tikva, le 4 octobre 2020. (Yossi Aloni/Flash90)

Une forte augmentation du nombre de nouveaux cas de virus ce lundi a été rapportée par le ministère de la Santé, après deux jours pendant lesquels les infections rapportées quotidiennement étaient restées bien en dessous de 5 000.

Le ministère de la Santé a déclaré ce mardi matin que 5 647 cas avaient été diagnostiqués lundi, ce qui porte le total à 273 826 depuis le début de la pandémie.

Le nombre de morts s’élève à 1 757, soit une augmentation de 38 décès depuis lundi matin.

Le nombre de nouveaux cas a atteint un niveau record la semaine dernière, soit 9 053 mercredi, avant de retomber à 7 031 vendredi, puis à 2 581 samedi – où les chiffres sont toujours plus bas en raison de la réduction des tests pendant le week-end – et enfin à 2 905 dimanche, selon les chiffres du ministère de la Santé.

Des techniciens de laboratoire analysent des échantillons de patients suspectés d’être atteints du Covid-19 au laboratoire de virologie clinique de l’hôpital Hadassah Ein Kerem à Jérusalem, le 30 septembre 2020. (GIL COHEN-MAGEN / AFP)

Le ministère a déclaré que 875 patients se trouvaient dans un état grave, dont 220 sous respirateur. 321 patients étaient dans un état modéré.

52 059 tests ont été effectués lundi, ce qui représente une augmentation considérable par rapport aux trois jours précédents – mais le taux de positivité est resté stable à 11,4 %.

Les responsables de la santé avaient exprimé ces derniers jours un « optimisme prudent » quant à l’aplatissement de la courbe d’infection, après plusieurs jours de diminution du nombre de porteurs quotidiens confirmés et de baisse du « taux de positivité », le pourcentage de tests de dépistage du virus qui reviennent positifs.

Le Centre national d’information et de connaissance sur le coronavirus de l’armée israélienne a réitéré mardi sa position selon laquelle le taux de tests positifs était encore relativement élevé, aux alentours de 11 à 12 %, et a indiqué « un champ de morbidité beaucoup plus large que celui réellement détecté », ajoutant qu’il fallait plus de temps pour voir s’il y avait une réelle tendance à la baisse.

Néanmoins, des informations ont indiqué que les membres du cabinet dit du coronavirus avaient discuté lundi d’une « stratégie de sortie » du confinement recommandée par le ministère de la Santé, qui se déroulerait en plusieurs étapes, avec deux semaines entre chaque phase, sous réserve de la conformité du public et de la baisse des taux de morbidité, plutôt que de dates prédéterminées.

Un barrage routier temporaire à l’entrée de Jérusalem, le 4 octobre 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)

Les informations de la Douzième chaîne ont indiqué qu’il était peu probable que les restrictions soient levées avant le 18 octobre.

Dans une vidéo diffusée dimanche, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que si Israël voit le nombre d’infections diminuer, les experts recommandent d’attendre au moins une semaine pour voir si la tendance se poursuit.

Le ministère de la Santé a recommandé de procéder à une évaluation de la situation le 12 octobre. Si le nombre de reproduction de base ou R0, le nombre de personnes que chaque personne infectée infecte, tombe en dessous de 0,8, et que le nombre de cas quotidiens est de 2 000 ou moins, il a recommandé de procéder à la première étape de la stratégie de sortie.

Ainsi, les entreprises qui ne reçoivent pas de clients en personne seraient autorisées à ouvrir, la garde d’enfants jusqu’à 6 ans reprendrait et l’aéroport Ben Gurion serait autorisé à desservir uniquement les passagers en voyage d’affaires, selon la Douzième chaîne.

Si le R0 dépasse 0,9, des restrictions supplémentaires seront recommandées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...