Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Les chars de l’armée israélienne avancent dans le quartier de Shejaiya, à Gaza

Tsahal demande aux Palestiniens d'évacuer le quartier ; le chef du Hamas déclare que la destruction de Gaza fait partie de la "marche de notre peuple vers la libération"

Un homme pousse un fauteuil roulant chargé d'objets lors de l'évacuation avec d'autres personnes du quartier de Tuffah dans l'est de la ville de Gaza, le 27 juin 2024. (Crédit : Omar Al-Qattaa/AFP).
Un homme pousse un fauteuil roulant chargé d'objets lors de l'évacuation avec d'autres personnes du quartier de Tuffah dans l'est de la ville de Gaza, le 27 juin 2024. (Crédit : Omar Al-Qattaa/AFP).

L’armée israélienne a appelé les Palestiniens du quartier Shejaiya de la ville de Gaza à évacuer la zone et à se diriger vers la « zone humanitaire » désignée dans le sud de la bande de Gaza, jeudi, alors que les médias palestiniens ont fait état d’une série de frappes israéliennes et de l’avancée de chars dans le quartier.

Le lieutenant-colonel Avichay Adraee, porte-parole en langue arabe de l’armée israélienne, a publié une liste des zones à évacuer en même temps que l’annonce.

Dans un groupe de messagerie, des résidents ont partagé une vidéo montrant un grand nombre de personnes fuyant le quartier à pied, leurs affaires dans les bras.

Les premiers intervenants de la défense civile de Gaza, qui fait partie du gouvernement dirigé par le Hamas, ont déclaré que les frappes aériennes avaient touché cinq maisons dans le quartier, et fait trois morts et six blessés. Les secouristes continuent de fouiller les décombres à la recherche de survivants.

L’armée israélienne n’a pas commenté ces informations.

Les habitants ont déclaré avoir été surpris par le bruit des chars qui s’approchaient et qui tiraient en début d’après-midi. Des drones ont également attaqué après des frappes nocturnes sur la ville, qu’Israël avait balayée au début de la guerre.

La dernière opération israélienne à Shejaiya remonte au mois d’avril.

« On aurait dit que la guerre reprenait, une série de bombardements a détruit plusieurs maisons dans notre quartier et a ébranlé les bâtiments », a déclaré à Reuters Mohammad Jamal, 25 ans, un habitant de la ville de Gaza, par l’intermédiaire d’une application de messagerie instantanée.

La branche armée du Jihad islamique, allié du Hamas, a déclaré avoir activé un engin explosif implanté contre un char israélien à l’est du district.

Israël accuse les terroristes de se cacher parmi les civils et dit qu’il avertit les personnes déplacées de se mettre à l’abri de ses opérations contre les combattants.

Dans le même temps, dans le sud de la bande de Gaza, un groupe d’agents du Hamas dans une école de Khan Younès a été pris pour cible lors d’une frappe aérienne, a déclaré l’armée jeudi.

Selon les forces israéliennes, l’école al-Hasna était utilisée par le Hamas comme centre de commandement où des terroristes « planifiaient, dirigeaient et exécutaient de nombreuses attaques » contre les forces israéliennes dans la bande de Gaza.

Les terroristes ont été touchés par des avions de chasse et des drones.

L’armée a déclaré que la frappe avait été « soigneusement planifiée et menée » et qu’elle avait utilisé des munitions de précision pour atténuer les dommages causés aux civils.

Khaled Meshaal, haut responsable du Hamas, a déclaré mercredi lors d’une conférence à Beyrouth que le nationalisme palestinien était entré dans une nouvelle phase après le 7 octobre et qu’un « consensus national » était nécessaire pour assurer une transition en douceur vers la nouvelle réalité, selon la chaîne publique iranienne Alam.

Dans une interview accordée jeudi à Sky News Arabic, Meshaal a admis les dommages causés au territoire à la suite de l’attaque du 7 octobre. « Gaza est aujourd’hui détruite », a-t-il déclaré. « Toute personne impartiale reconnaît que c’est tout à fait vrai. »

Khaled Meshaal, membre du bureau politique du groupe terroriste palestinien du Hamas, s’adressant au podcasteur koweïtien Ammar Taqi, le 16 janvier 2024. (Crédit : Capture d’écran vidéo)

Cependant, dit-il, tout cela fait partie de la « marche de notre peuple vers la libération ».

Depuis le début de la guerre, les États-Unis ont transféré à Israël une aide liée à la sécurité d’un montant total de quelque 6,5 milliards de dollars, a rapporté mercredi le Washington Post, citant un responsable américain.

Le fonctionnaire anonyme a déclaré que près de la moitié de cette somme a été fournie au cours du seul mois dernier.

L’article indique que le fonctionnaire cherchait à contrer les accusations de soutien insuffisant des États-Unis à Israël dans le cadre du conflit.

« Il s’agit d’une entreprise de très grande envergure », a déclaré le fonctionnaire, précisant que le ministre de la Défense Yoav Gallant et ses équipes se sont entretenus avec des responsables américains et ont passé en revue les « centaines d’éléments distincts » envoyés à Israël lors de leur visite à Washington cette semaine.

La guerre à Gaza a éclaté le 7 octobre avec l’attaque sans précédent du Hamas contre le sud d’Israël, au cours de laquelle les terroristes ont massacré quelque 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et pris 251 otages.

Le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas, affirme que plus de 37 500 personnes ont été tuées ou sont présumées mortes dans les combats jusqu’à présent, bien que ce bilan ne puisse être vérifié et qu’il ne fasse pas de distinction entre les civils et les terroristes. Israël affirme avoir tué quelque 15 000 terroristes dans les combats et environ 1 000 terroristes à l’intérieur d’Israël lors de l’attaque du 7 octobre.

Selon un décompte de Tsahal, 315 soldats ont été tués au cours de l’offensive terrestre contre le Hamas et des opérations menées le long de la frontière de Gaza. Ce bilan inclut un officier de police tué lors d’une mission de sauvetage d’otages. Un civil sous-traitant du ministère de la Défense a également été tué dans la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.