Les diplomates vont apprendre à défendre la « légalité des implantations »
Rechercher

Les diplomates vont apprendre à défendre la « légalité des implantations »

Tzipy Hotovely va changer la formation afin d’inclure des visites orientées à droite de la Cisjordanie et du site archéologique de la Cité de David

Des visiteurs à la Cité de David en août 2015 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des visiteurs à la Cité de David en août 2015 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les apprentis diplomates du ministère des Affaires étrangères visiteront les implantations de Cisjordanie afin d’apprendre à défendre leur légalité. Ils assisteront également à des conférences sur le judaïsme et visiteront le site archéologique de la Cité de David à Jérusalem-Est, ont indiqué des responsables dimanche, afin de faire pencher à droite le corps diplomatique du pays.

Cette refonte de la formation des diplomates résulte d’un effort conjoint de laministre-adjointe des Affaires étrangères, Tzipi Hotovely et du directeur du ministère des Affaires étrangères Dore Gold, un confident du Premier ministre Benjamin Netanyahu. Le poste de ministre des Affaires étrangères est actuellement entre les mains du le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Les deux responsables du ministère pensent que la modification de la formation fera en sorte que les diplomates « représentent honnêtement les positions du gouvernement israélien » a rapporté la radio militaire, citant des sources anonymes du ministère des Affaires étrangères.

Parmi les nouvelles classes ajoutées au cours des apprentis, on trouve également une conférence sur la légalité des implantations juives en Cisjordanie prenant pour postulat que la Cisjordanie n’est pas un territoire occupé, une visite de la Cité de David dans le quartier de Silwan près de la Vieille Ville guidée par David Beeri, un responsable de l’ONG de droite Elad, qui administre le site, un tour des implantations guidé par le leader des résidents des implantations Benny Katzover, et une visite de la vallée du Jourdain consacrée à la question des frontières d’Israël. Cette dernière conférence sera donnée par Uzi Dayan, un ancien général de Tsahal.

La ministre adjointe aux Affaires étrangères, Tzipi Hotovely à Jérusalem, le 1er mai 2014. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
La ministre adjointe aux Affaires étrangères, Tzipi Hotovely à Jérusalem, le 1er mai 2014. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

« Nous pensons que, quelles que soient vos positions politiques, vous devez savoir que la présence juive en Judée et Samarie est légale », a déclaré Hotovely dimanche au micro de la radio militaire, en utilisant le terme biblique pour désigner la Cisjordanie.

« Quand je dis légale, je veux dire aussi au regard du droit international. C’est une présence juive avec une base historique et des racines très profondes », a-t-elle affirmé.

Les fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères ont affirmé au site Walla que, selon Hotovely, les cours des diplomates en formation « végétaient » depuis des années et avaient besoin d’être mis à jour.

Les changements dans l’organisation des cours visent à « donner aux diplomates des outils pour faire face aux questions difficiles auxquelles les Israéliens doivent répondre aujourd’hui dans l’arène diplomatique et juridique » a déclaré un officiel.

Hotovely, une députée du Likud souvent qualifiée de « faucon », a récemment été réprimandée par le Premier ministre Netanyahu pour avoir dit qu’elle « rêvait » de la construction du Troisième Temple sur le mont du Temple.

The future of the Israeli Diplomacy – MFA Cadet course opened yesterday with 26 young diplomats. Wish them luck!

Posted by Israel Ministry of Foreign Affairs on Sunday, 1 November 2015

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...