Les dirigeants israéliens mettent en garde l’Iran au sujet des représailles
Rechercher

Les dirigeants israéliens mettent en garde l’Iran au sujet des représailles

"Celui qui nous fait du mal, nous lui ferons du mal", a déclaré Netanyahu lors de l'événement marquant le 70e anniversaire de l'armée israélienne

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime lors d'une cérémonie marquant le 70e anniversaire de l'armée israélienne, au mémorial du Corps blindé à Latroun, le 7 mai 2018. (Capture d'écran : YouTube)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime lors d'une cérémonie marquant le 70e anniversaire de l'armée israélienne, au mémorial du Corps blindé à Latroun, le 7 mai 2018. (Capture d'écran : YouTube)

Face à la menace d’une attaque iranienne imminente dans le nord, les dirigeants israéliens ont averti lundi que toute frappe sur Israël sera suivie d’une réponse radicale.

« Quiconque nous fait du mal, nous lui ferons du mal. Les ennemis qui nous menacent de destruction doivent savoir qu’ils vont se heurter à un mur de fer », a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d’une cérémonie marquant les 70 ans de l’armée israélienne.

« Ils ne pourront pas nous vaincre et ils se mettent en grand danger », a-t-il ajouté.

Se référant directement aux efforts militaires de l’Iran en Syrie, le chef d’état-major de Tsahal Gadi Eizenkot a déclaré que l’armée doit être prête pour « tout type de scénario ».

« L’instabilité et la complexité dans divers domaines, les efforts de nos ennemis pour se renforcer et les tentatives de l’Iran de renforcer son influence près de nos frontières – tout cela exige de nous initiative et détermination et de renforcer notre préparation et notre capacité à faire face à tout scénario », a-t-il ajouté.

Le chef d’état-major de Tsahal, Gadi Eizenkot, prend la parole lors d’une cérémonie marquant le 70e anniversaire de l’armée israélienne, au mémorial du Corps blindé à Latroun, le 7 mai 2018. (Capture d’écran : YouTube)

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman et le président Reuven Rivlin, qui ont tous deux pris la parole lors de l’événement, ont également déclaré qu’Israël ne craint aucune menace qui pourrait le guetter.

« Nous sommes un peuple en quête de paix, mais résolu et déterminé. Nous avons appris à ne sous-estimer aucune menace et à ne pas nous soumettre à qui que ce soit », a déclaré M. Liberman.

Leurs déclarations sont intervenues un jour après que les responsables de la défense israélienne ont averti que l’Iran prévoyait de riposter aux frappes israéliennes contre la Syrie en lançant des missiles par procuration sur des cibles militaires dans le nord d’Israël dans un proche avenir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...