Les entreprises reprenant leurs employés toucheront 7 500 shekels par salarié
Rechercher

Les entreprises reprenant leurs employés toucheront 7 500 shekels par salarié

Avec plus d'un million d'Israéliens au chômage, le ministère des Finances cherche à encourager le retour à l'emploi, à compter de la semaine prochaine seulement

Magasins fermés à Cinema City, à Jérusalem, le 3 mai 2020. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Magasins fermés à Cinema City, à Jérusalem, le 3 mai 2020. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministère des Finances a proposé un plan de 6 milliards de shekels pour lutter contre le chômage en versant aux entreprises 7 500 shekels (1 950 euros) pour chaque employé qu’elles reprendront le mois prochain.

Le taux de chômage en Israël est monté en flèche pour atteindre plus de 27 % à la fin du mois d’avril en raison des restrictions imposées pour lutter contre le coronavirus – ce qui équivaut à plus d’un million de personnes sans emploi. Bien que le gouvernement ait autorisé la réouverture de la plupart des entreprises au cours des dernières semaines, le taux de chômage reste à 24,4 %, selon les chiffres du gouvernement.

Le programme prévoit de verser 7 500 shekels aux entreprises qui réintégreront leurs employés en congé sans solde à partir du 1er juin, tandis que les entreprises ayant repris leurs salariés à partir du 1er mai recevront la moitié de cette somme.

Mercredi, les restaurants, les bars, les hôtels et les piscines devraient rouvrir, ce qui devrait permettre à des milliers de personnes de retrouver un emploi.

Toutefois, certains chefs d’entreprise se sont plaints du fait que la réglementation relative au virus pourrait les empêcher de rétablir les niveaux de travail d’avant la pandémie, et de nombreuses sociétés devraient maintenir une partie de leur personnel en congé sans solde.

Plus de 14 500 personnes sont retournées au travail mardi, mais 938 nouveaux demandeurs d’emploi ont été enregistrés ce jour également.

Depuis que l’assouplissement de la réglementation en matière de confinement a commencé, le 19 avril, le Bureau de l’emploi a signalé que quelque 195 000 personnes sont retournées au travail après avoir été en mis en congé sans solde. Parallèlement, quelque 102 000 nouveaux demandeurs d’emploi se sont inscrits au chômage.

Le ministre des Finances, Israel Katz, a déclaré que le programme était « simple et efficace et qu’il visait à remettre plus d’un million de chômeurs au travail le plus vite possible et à relancer rapidement la croissance économique ».

La subvention concerne tout employé ayant un salaire d’au moins 3 300 shekels et travaillant au moins à mi-temps.

Les sommes seront versées en quatre fois sur une période de quatre mois.

Le gouvernement allouera également 500 millions de shekels supplémentaires aux programmes de formation professionnelle.

L’État a déjà distribué des dizaines de milliards de shekels à titre de compensation pour les entreprises et les travailleurs indépendants, et a dû verser des milliards de shekels d’allocations de chômage.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...