Les fans de Chelsea brandissent une pancarte nazie à Budapest
Rechercher

Les fans de Chelsea brandissent une pancarte nazie à Budapest

L'équipe - dont le propriétaire est juif - fait aussi l'objet d'une enquête pour un chant antisémite entonné par des fans lors d'un match dans la ville

Les supporters de l'équipe de Premier Lieague britannique de Chelsea du groupe des "headhunters," tenant une bannière avec un dessin des SS-Totenkopf, le 13 décembre 2018 à Budapest (Capture d'écran : Twitter)
Les supporters de l'équipe de Premier Lieague britannique de Chelsea du groupe des "headhunters," tenant une bannière avec un dessin des SS-Totenkopf, le 13 décembre 2018 à Budapest (Capture d'écran : Twitter)

Les supporters de l’équipe anglaise de Chelsea ont suscité l’indignation, jeudi, après l’apparition d’une photo montrant un groupe de fans à Budapest, tenant une bannière flanquée d’un dessin nazi.

L’équipe fait déjà l’objet d’une enquête après qu’un groupe de supporters a entonné un chant antisémite pendant la rencontre entre le side Vidi de Budapest et l’équipe britannique, jeudi.

Après de furieuses réactions, la formation a promis de prendre « les mesures les plus fortes possibles » contre tout supporter ayant participé au chant – qui se serait adressé aux fans de Tottenham, équipe rivale de Londres, dont un grand nombre de supporters sont Juifs.

Selon le Guardian, des photos postées depuis le match ont montré les fans issus du groupe Chelsea headhunters – un groupe extrémiste connu pour ses actes de hooliganisme – tenir une bannière montrant un graphisme utilisé par les SS-Totenkopf, une dessin composé d’un crâne et d’os utilisé par les nazis.

The Guardian a déclaré que la formation avait connaissance de l’existence de la bannière mais qu’elle ne pensait pas qu’elle ait été déployée au stade, – puisqu’elle a été apportée par des fans qui ont fait le voyage jusqu’à Budapest mais qui n’ont pas assisté à la rencontre sportive car ils n’avaient pas de billets.

Le chant antisémite de jeudi, scandé quelques jours après un autre incident raciste qui a impliqué des supporters de Chelsea, fait l’objet d’une enquête de la part des responsables européens de football qui pourraient obliger l’équipe à disputer un match en l’absence de ses supporters sanctionnés, en fonction des résultats des investigations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...