Les fans de football italiens narguent leurs rivaux avec des slogans antisémites
Rechercher

Les fans de football italiens narguent leurs rivaux avec des slogans antisémites

La Lazio a déjà écopé d'une amende de plus de 60 000 dollars après que des supporters ont placé des autocollants au stade montrant Anne Frank portant un maillot d'une équipe rivale

Une image de la victime de l'holocauste Anne Frank avec l'inscription "Nous sommes tous Anne Frank", avant le match de football italien de Serie A Bologna vs Lazio le 25 octobre 2017 au stade Renato-Dall'Ara à Bologne. (AFP PHOTO / Gianni SCHICCHI)
Une image de la victime de l'holocauste Anne Frank avec l'inscription "Nous sommes tous Anne Frank", avant le match de football italien de Serie A Bologna vs Lazio le 25 octobre 2017 au stade Renato-Dall'Ara à Bologne. (AFP PHOTO / Gianni SCHICCHI)

Les fans de l’équipe italienne de football de la Lazio Rome ont raillé un rival romain avec des slogans antisémites sur Anne Frank.

« Anne Frank est de la Roma », ont scandé les supporters de la Lazio dimanche face à l’équipe de l’AS Roma, souvent associée au fait d’être juif et de gauche.

L’incident dans la compétition féroce à l’intérieur de la ville est survenu quelques jours après le jour du souvenir de l’Holocauste en Israël. Leur match s’est terminé sur un score nul.

L’équipe de la Lazio a été condamnée à une amende de plus de 60 000 dollars en janvier après que les supporters ont apposé des autocollants dans son stade, montrant Anne Frank portant un uniforme de l’AS Roma et le slogan « Les supporters de la Roma sont juifs ».

Selon les règles du football italien, les clubs sont responsables du comportement de leurs supporters dans le stade.

Suite à cet incident, le président de la Lazio, Claudio Lotito, a annoncé en réponse à l’incident que son club emmènerait 200 supporters chaque année à Auschwitz. Il a également déclaré que les joueurs se rendraient dans les écoles pour parler aux élèves du respect des règles et de la lutte contre le racisme et les barrières sociales.

Lotito a également visité la synagogue principale de Rome et y a déposé une couronne à la mémoire des victimes de l’Holocauste et a condamné les actions des fans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...