Les firmes de cyber-sécurité ont levé un record de 2,9 milliards de $ en 2020
Rechercher

Les firmes de cyber-sécurité ont levé un record de 2,9 milliards de $ en 2020

L'industrie de la cybersécurité a représenté 31% des investissements mondiaux dans ce secteur ; 5 entreprises ont atteint le statut de licorne, soit 33 % à l'échelle mondiale

Illustration : piratage et cybersécurité. (Crédit : solarseven/iStock by Getty Images)
Illustration : piratage et cybersécurité. (Crédit : solarseven/iStock by Getty Images)

L’industrie israélienne de la cybersécurité a affiché une croissance de 70 % de son financement en 2020, levant un chiffre record de 2,9 milliards de dollars en 100 transactions, alors que la pandémie de coronavirus a enclenché une transition mondiale vers les activités en ligne, a déclaré jeudi la Direction nationale israélienne de la cybersécurité.

L’industrie israélienne de la cybersécurité a représenté 31 % des investissements mondiaux dans le secteur en 2020, plaçant le pays en deuxième position après les Etats-Unis, a déclaré la direction. Les exportations de produits de cybersécurité en 2020 se sont élevées à 6,85 milliards de dollars, contre 6,5 milliards de dollars en 2019.

L’année dernière a été marquée par plus de 20 acquisitions d’entreprises israéliennes de cybersécurité pour un total estimé à 4,7 milliards de dollars, a indiqué la direction dans un communiqué.

Cinq entreprises de cybersécurité israéliennes ont atteint le statut de licorne en 2020, a indiqué la direction. Les licornes sont des sociétés privées qui ont atteint une valeur de plus d’un milliard de dollars. Il s’agit de Snyk, SentinelOne, Cato Networks, Forter et BigID. Selon ces données, Israël représente maintenant 33 % des licornes dans le monde dans le secteur de la cybersécurité, a déclaré la direction.

« Le coronavirus a provoqué un changement sans précédent dans le volume et le rythme de l’activité physique dans l’espace en ligne », ce qui a ouvert la voie à une augmentation des menaces de cybersécurité nécessitant que toutes les parties de l’économie se préparent à la protection, a déclaré Roi Yarom, directeur de l’économie et de la croissance à la direction de la cybersécurité.

« Les menaces croissantes ont créé des opportunités supplémentaires pour la cyber-industrie israélienne, qui a prouvé une fois de plus cette année qu’elle est un moteur de croissance national et une composante essentielle de la résilience nationale. »

Alors que tout devient numérique dans le contexte de la pandémie – des achats aux transactions commerciales – les pirates informatiques ont bénéficié d’un terrain de jeu plus large pour opérer, et les incidents de cybersécurité ont augmenté cette année, du phishing aux menaces de rançon en passant par les attaques contre les hôpitaux.

La direction investit des ressources dans ce domaine, y compris dans la recherche universitaire, et cela « continuera à faire tourner les roues de l’innovation industrielle », a ajouté Yarom.

La direction s’efforce également d’améliorer et d’augmenter le capital humain dans le domaine, de créer des relations avec des pays ayant un potentiel d’opportunités commerciales, des programmes de recherche et de développement communs avec des start-ups et des entreprises matures, et de connecter des entités en Israël et à l’étranger avec l’industrie locale, a-t-il dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...