Les forces de l’AP infiltrées par le Hamas à des fins d’espionnage – Yedioth
Rechercher

Les forces de l’AP infiltrées par le Hamas à des fins d’espionnage – Yedioth

Le groupe terroriste serait parvenu à intégrer ses agents dans des unités sensibles, notamment dans la force qui travaille aux côtés d'Israël pour déjouer le Hamas en Cisjordanie

Des policiers palestiniens participent à un entraînement à leur siège de Hébron, en Cisjordanie, le 30 janvier 2019 (Crédit : HAZEM BADER / AFP)
Des policiers palestiniens participent à un entraînement à leur siège de Hébron, en Cisjordanie, le 30 janvier 2019 (Crédit : HAZEM BADER / AFP)

Le Hamas est parvenu à recruter des membres appartenant aux forces de sécurité de l’Autorité palestinienne au cours de l’année passée, notamment au sein d’unités sensibles qui travaillent aux côtés d’Israël pour déjouer les activités terroristes en Cisjordanie, selon un article publié mardi dans le quotidien Yedioth Ahronoth.

Les agents des renseignements de l’Autorité palestinienne ont eu vent de ces infiltrations et ont lancé une opération de répression sous couverture à l’encontre des espions du Hamas qui, il y a plusieurs mois, a débouché sur l’emprisonnement d’agents de sécurité qui avaient reconnu travailler pour le groupe terroriste, a affirmé le Yedioth Ahronoth, citant des sources palestiniennes.

Selon l’article, des agents de la sécurité palestiniens ont accepté de travailler pour le Hamas suite au versement de pots-de-vin ou séduits par des incitations financières, ou parce que des proches étaient emprisonnés à Gaza.

Les leaders du Hamas à Gaza et à l’étranger ont supervisé le recrutement des agents de sécurité de l’AP, a noté l’article.

Des membres armés du groupe terroriste du Hamas participent à un défilé dans les rues de la ville de Gaza pour marquer le premier anniversaire d’un accord déterminant l’échange de 1 027 prisonniers palestiniens contre le soldat israélien Gilad Shalit, le 18 octobre 2012. (Crédit : Wissam Nassar/Flash90)

Il a été demandé aux agents de transmettre des renseignements sensibles aux leaders du Hamas à Gaza sur les opérations sécuritaires menées par l’Autorité palestinienne, notamment celles contre le Hamas en Cisjordanie. Certains agents ont aussi été chargés de livrer de fausses informations à l’AP pour leurrer ses forces de sécurité.

Le Hamas aurait réussi à infiltrer des unités variées, y compris le service de sécurité préventif qui travaille avec Israël pour déjouer les attentats terroristes (l’équivalent du Shin Bet en Israël). Parmi les autres unités touchées : les renseignements et la police palestinienne, entre autres, indiquait l’article.

L’Autorité palestinienne a su déjouer cette infiltration après avoir placé en détention les suspects qui ont admis travailler au service du Hamas, continue l’article. Le président Mahmoud Abbas a été informé au jour le jour du déroulement de l’enquête secrète.

Mais le fait que d’autres agents de la sécurité de l’AP – qui n’ont reçu récemment que 50 % de leur salaire dans un contexte de crise budgétaire – puissent être facilement attirés par l’argent proposé par le Hamas en échange de leurs services suscite de fortes inquiétudes.

Le Hamas et l’AP, dominée par le Fatah, sont sous tension depuis des années. Les tentatives de réconciliation entre les deux factions palestiniennes ont échoué de manière répétée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...