Les guerriers de la tribu perdue des Kukis s’enrôlent dans Tsahal
Rechercher

Les guerriers de la tribu perdue des Kukis s’enrôlent dans Tsahal

Venus du nord-est de l'Inde, ces juifs descendant d'une tribu perdue ont été reconnus comme tel par le rabbinat israélien

Une équipe de reporters de France 24 s’est rendue « dans une vallée reculée du Bengale occidental ».

Ils y ont rencontré une tribu disant descendre du peuple juif dispersé après la destruction du Temple de Jérusalem il y a 2 700 ans.

Ils auraient conservé des pratiques archaïques, en lien direct avec le judaïsme pratiqué à l’époque de leur dispersion, ce qui aurait permis au rabbinat israélien de les reconnaître comme part entière du peuple juif.

Aujourd’hui, certains Kukis habitent en Israël. Les hommes de traditions guerrière ont rejoint les rangs de Tsahal.

Les Kukis sont en fait un regroupement de tribus vivant à cheval entre l’Inde (où ils sont connus le nom de Mizo) et le Mynammar.

Une cinquantaine de ces tribus, parlant un dialecte particulier, revendiquent de descendre d’une des tribus perdues d’Israël également connues sous le nom de Bnei Menashé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...