Les habitants de Jérusalem confinés après une fuite chimique toxique
Rechercher

Les habitants de Jérusalem confinés après une fuite chimique toxique

Au moins 2 personnes hospitalisées après la fuite d’une substance non identifiée d’un camion, entraînant des nausées et des vomissements

Les équipes d'urgence déployées sur le boulevard Moshe Dayan après une fuite d'un produit chimique toxique non identifié à Jérusalem, le 17 mai 2016. (Crédit : pompiers de Jérusalem)
Les équipes d'urgence déployées sur le boulevard Moshe Dayan après une fuite d'un produit chimique toxique non identifié à Jérusalem, le 17 mai 2016. (Crédit : pompiers de Jérusalem)

Il a été temporairement ordonné mardi matin aux habitants du quartier Pisgat Zeev de Jérusalem de rester à l’intérieur après qu’un mystérieux produit chimique toxique a fui d’un camion, a annoncé la police.

Au moins deux personnes, dont un jeune enfant, ont été hospitalisées après cette fuite.

Les équipes de premiers secours ont été appelées boulevard Moshe Dayan pour soigner les personnes du voisinage de la fuite qui avaient commencé à vomir, à subir des nausées et à ressentir une brûlure dans les yeux.

Une femme et un jeune enfant ont été emmenés au centre médical Shaare Zedek pour des troubles causés par la fuite.

La femme, 41 ans, était en bon état et le garçon d’un an, suspecté d’avoir bu de l’eau contaminée par le produit, a été hospitalisé dans un état modéré.

Les pompiers et l’unité HAZMAT ont ordonné aux habitants de rester à l’intérieur et d’éteindre la climatisation pour empêcher que le produit chimique ne se répande.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1097852166942284&set=a.728143197246518.1073741840.100001525337277&type=3

Les rues adjacentes au boulevard Moshe Dayan ont été fermées aux voitures et aux piétons pendant environ deux heures mardi matin. Le service de tramway de la ville a également été suspendu dans la zone concernée.

Le produit chimique n’a pas été immédiatement identifié par des responsables. Cependant, un certain nombre d’articles ont dit que la substance était un type de solution de formaldéhyde, une substance hautement corrosive, toxique et inflammable.

Peu avant midi, l’équipe HAZMAT a rouvert la route et le tramway après avoir nettoyé la zone touchée à l’eau.

La police a lancé une enquête sur l’incident.

La fuite a eu lieu un jour après un incendie dans le quartier Givat Shaul, qui a touché les toits amiantés de plusieurs bâtiments, déclenchant des craintes de diffusion de substances dangereuses.

Les pompiers de Jérusalem ont annoncé que des unités spéciales avaient été déployées sur les lieux pour surveiller la diffusion possible de poussière d’amiante. Aucune blessure liée au produit chimique n’a été annoncée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...