Les investissements dans la santé numérique en Israël ont bondi de 30 % en 2016
Rechercher

Les investissements dans la santé numérique en Israël ont bondi de 30 % en 2016

385 entreprises travaillent dans ce secteur, où les domaines des outils de santé personnelle et d’analytique sont les plus importants

Une infirmière qui utilise une application de santé numérique. Illustration. (Crédit : autorisation)
Une infirmière qui utilise une application de santé numérique. Illustration. (Crédit : autorisation)

Le secteur de la santé numérique d’Israël a crû de manière importante en 2016, que ce soit en termes de financement comme en nombre d’entreprises. Les investissements ont connu une hausse de presque 30 % entre 2015 et 2016 pour s’établir à 183 millions de dollars, selon un rapport publié par l’association Start-Up Nation Central.

Les outils de santé personnelle et ceux d’analytique du domaine représentent plus de 70 % du volume des accords en 2015 et 2016, a indiqué le rapport.

Le sous-secteur de l’analytique de la santé, lié aux entreprises qui collectent et analysent des données pour résoudre des problèmes médicaux pour les entreprises et les consommateurs est celui qui a reçu le plus de financements ces deux dernières années : 84 millions de dollars en 2015, soit 59 % des investissements totaux, et 58 millions de dollars en 2016, soit 32 % du total.

Le secteur appelé « Clinical Workflow », un sous-secteur qui comprend les entreprises permettant aux hôpitaux, aux cliniques, aux laboratoires et autres de travailler plus efficacement a lui aussi reçu des investissements considérables en 2016. Ce secteur a reçu 55 millions de dollars, soit 30 % des investissements totaux. Le sous-secteur dit « Wearables & Sensors » a reçu 46 millions de dollars, soit 25 % des investissements de 2016, selon le rapport.

Start-Up Nation Central a publié son rapport mettant en lumière l’industrie israélienne de la santé numérique avant MIXiii BIOMED 2017, une conférence internationale en biologie qui aura lieu entre le 23 et le 25 mai à Tel Aviv.

Graphiques représentant les investissements dans le secteur de la santé numérique en Israël en 2015 et 2016. (Crédit : Start-Up Nation Central)
Graphiques représentant les investissements dans le secteur de la santé numérique en Israël en 2015 et 2016. (Crédit : Start-Up Nation Central)

Le secteur mondial de la santé numérique permet de transformer les patients, traditionnellement passifs, en consommateurs actifs de soins de santé.

« Les capacités uniques d’Israël en information, communication, mobile et cyber-technologies, ainsi que plus de 25 ans d’expérience de mise en place de la santé numérique, des dossiers médicaux électroniques et des analytiques commerciales offrent à Israël l’opportunité de devenir un acteur réellement influent sur la scène de la santé numérique mondiale », peut-on lire dans le rapport.

Quelque 385 entreprises de santé numérique sont à présent actives en Israël, et 174 d’entre elles, soit 45 % du secteur, dans le domaine des outils de santé personnelle. Ce sous-secteur comprend les entreprises qui fournissent aux utilisateurs finaux des outils logiciels pour suivre, gérer et même traiter leurs propres pathologies. Le deuxième sous-secteur le plus important est celui de l’analytique, qui compte 85 sociétés qui aident les cliniciens à prédire, prévenir, diagnostiquer et soigner des pathologies.

« Israël est devenu ces dernières années un centre de technologies prometteur, qui analyse et traite l’information médicale », a déclaré dans un communiqué Guy Hilton, le directeur marketing de Start-Up Nation Central.

« Ces technologies permettent aux institutions et aux clients de faire face de manière efficace et créative à des défis complexes, et jouent ainsi un rôle important dans le façonnage de la santé numérique », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...