Les Juifs du Canada répondent aux vœux d’une mariée endeuillée
Rechercher

Les Juifs du Canada répondent aux vœux d’une mariée endeuillée

Un rabbin est venu, avec des fidèles, à Jérusalem après que Sarah Litman ait convié « tout le peuple juif » à son mariage jeudi

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

L'ancien député Dov Lipman avec le rabbin Fishman et ses fidèles à Jérusalem (Crédit : Autorisation)
L'ancien député Dov Lipman avec le rabbin Fishman et ses fidèles à Jérusalem (Crédit : Autorisation)

Quand un jeune couple israélien convie le monde entier à son mariage, retardé parce que des terroristes palestiniens ont assassiné le père et le frère de la mariée, ils espéraient que « des multitudes viendraient pour les rendre heureux ».

Mais ils n’avaient pas prévu que l’invitation « à l’ensemble du peuple juif » serait entendue à plus de 8 000 km de là, au Canada, où une communauté juive de Montréal a répondu à l’appel.

Jeudi, quelques heures avant le mariage de Sarah Techiya Litman et Ariel Beigle, 11 membres de la la synagogue de la Congrégation Beth Tikvah atterri en Israël avec leur rabbin ont répondu présent à l’appel du rabbin lancé aux membres de la communauté pour se joindre à lui lors de la cérémonie.

Le père de Litman, Rabbi Yaakov Litman, et le frère de 18 ans, Netanel, ont été abattus dans une attaque terroriste le 13 novembre alors qu’ils étaient sur la route 60 dans le sud de la Cisjordanie.

Les autres membres de la famille présents dans la voiture – la mère, leur fils de 16 ans et leurs trois jeunes filles âgées de 11, 9 et 5 ans – ont été légèrement blessés, souffrant principalement de contusions et de blessures à cause des éclats de balles. La famille se rendait à une célébration dans le sud d’Israël à l’occasion du mariage imminent.

Le rabbin Yaakov Litman, qui a été assassiné avec son fils Netanel dans un attentat terroriste près de la ville de Hébron en Cisjordanie le 13 novembre 2015 (Crédit : Capture d'écran Deuxième chaîne)
Le rabbin Yaakov Litman, qui a été assassiné avec son fils Netanel dans un attentat terroriste près de la ville de Hébron en Cisjordanie le 13 novembre 2015 (Crédit : Capture d’écran Deuxième chaîne)

Sarah et Ariel devaient se marier le 16 novembre, quatre jours seulement après l’attaque, mais la célébration a été reportée car la famille Litman faisait le shiva (la période de deuil juif) pour Yaakov et Netanel.

Netanel Litman, 18 ans, qui a été tué dans une attaque terroriste près de Hébron, le 13 novembre, 2015 (Crédit : Autorisation)
Netanel Litman, 18 ans, qui a été tué dans une attaque terroriste près de Hébron, le 13 novembre, 2015 (Crédit : Autorisation)

Rabbi Mark Fishman de la Congrégation Beth Tikvah a déclaré à sa synagogue samedi dernier qu’il assisterait au mariage et que quiconque voulait l’accompagner était le bienvenu.

Après un sermon chargé d’émotion citant deux attaques terroristes ayant eu lieu une semaine plus tôt à Paris, et la série d’attaques en Israël, le rabbin a conclu en proposant l’offre d’un ami à Jérusalem qui s’est proposé pour l’héberger et l’accueillir chez lui.

« Tout ce que nous aurons besoin de faire est de réserver nos vols », a-t-il dit.

« Et maintenant je me tourne vers notre communauté, je suis à la recherche de personnes qui souhaitent danser au mariage, sauter dans un avion et aller en Israël avec moi… Je me rends compte rien ne pourrait être plus à la dernière minute. Pourtant, rien n’est plus éloquent que notre engagement, que notre attention et que notre sentiment de peuple que de danser au mariage de Sarah et d’Ariel », a-t-il dit à sa congrégation.

« Au lieu de faire le deuil, le peuple juif dansera. Au lieu de pleurer, le peuple juif chantera. Au lieu de la peur, le peuple juif aura du courage. Et comme Sarah Litman, nous montrant avec son exemple, nous allons aller de la détresse à la joie, de l’obscurité à la lumière, de l’assujettissement à la rédemption ».

Onze membres de la congrégation ont suivi l’exemple du rabbin, atterrissant en Israël jeudi pour une visite de trois jours. Pour deux personnes du groupe, ce voyage était leur premier séjour en Israël.

Sarah Techiya Litman et Ariel Beigle (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Sarah Techiya Litman et Ariel Beigle (Crédit : Capture d’écran YouTube)

Trois des fidèles qui ont accompagné le rabbin sont de trois générations différentes d’une même famille – le père, le fils et le petit-fils – et un couple qui a financé le voyage en utilisant l’argent qu’il a épargné pour rénover leur sous-sol. « Nous pouvons refaire notre sous-sol une autre fois », ont-ils expliqué.

Le groupe a été accueilli à l’aéroport par l’ancien membre de la Knesset, Dov Lipman, qui a déclaré que leur voyage l’avait « rempli d’inspiration et d’espoir en cette période difficile ».

« Ce groupe prouve la qualité particulière que nous avons en tant que peuple », a-t-il déclaré.

En plus des 12 visiteurs canadiens, mille Israéliens avaient assisté au mariage jeudi soir à l’International Convention Center dans le centre de Jérusalem.

L’invitation de mariage, que le couple a publié sur les médias sociaux, commence avec la citation biblique : « Ne te réjouis pas à mon sujet, mon ennemi ! Car si je suis tombé, je me relèverai » (Michée 7: 8).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...