Les médiateurs de l’ONU enquêtent sur les tirs de missile du Hezbollah
Rechercher

Les médiateurs de l’ONU enquêtent sur les tirs de missile du Hezbollah

La FINUL a ouvert une enquête après des accusations de violation "de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l'ONU" par le Hezbollah ; elle présentera son rapport à New York

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un homme tient un débris de missile anti-char lancé par le Hezbollah depuis le Liban, près du moshav Avivim, au nord d'Israël, le 1er septembre 2019. (Crédit  :David Cohen/Flash90)
Un homme tient un débris de missile anti-char lancé par le Hezbollah depuis le Liban, près du moshav Avivim, au nord d'Israël, le 1er septembre 2019. (Crédit :David Cohen/Flash90)

Les médiateurs de l’ONU ont mené une enquête indépendante sur l’attaque aux missiles du Hezbollah dimanche, se rendant hier sur les lieux touchés par les tirs, a fait savoir l’armée israélienne vendredi.

« À la suite de la déclaration du commandant de la FINUL dimanche [1er septembre] selon laquelle le Hezbollah a enfreint la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l’ONU, une enquête a été menée hier par une équipe technique de la FINUL, à la demande de l’armée israélienne », a fait savoir Tsahal dans un communiqué.

L’équipe technique s’est rendu sur la route où un véhicule militaire a été visé par deux tirs de missiles antichar guidés et au quartier général du bataillon également ciblé. L’attaque n’a fait aucun blessé, mais a causé des dégâts matériels, d’après l’armée.

« Les résultats de l’enquête de la [FINUL] seront présentés au siège de l’ONU à New York », a-t-elle ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...