Rechercher

Les mémoires de Menachem Kaiser remportent le prix Sami Rohr

Dans son premier livre, l'écrivain raconte ses efforts pour reprendre possession d'une maison qui appartenait à son grand-père avant la Shoah

Le livre de Menachem Kaiser, "Plunder : A Memoir of Family Property and Nazi Treasure" a été annoncé comme le lauréat 2022 du prix Sami Rohr de littérature juive.(Crédit: Beowulf Sheehan/Houghton Mifflin Harcourt)
Le livre de Menachem Kaiser, "Plunder : A Memoir of Family Property and Nazi Treasure" a été annoncé comme le lauréat 2022 du prix Sami Rohr de littérature juive.(Crédit: Beowulf Sheehan/Houghton Mifflin Harcourt)

JTA – Le prix Sami Rohr récompense les écrivains contemporains, avec un prix annuel de 100 000 dollars décerné aux écrivains émergents. Cette année, il a été décerné à Menachem Kaiser pour son livre documentaire Plunder : A Memoir of Family Property and Nazi Treasure.

Dans son premier livre, Kaiser raconte ses efforts face au système juridique polonais afin de reprendre possession d’une maison qui appartenait à son grand-père avant la Shoah.

Le livre décrit également une communauté de chasseurs de trésors nazis en Europe de l’Est, que Kaiser a rejoint dans le cadre de ses efforts pour en savoir plus sur sa propre histoire familiale.

Dans une interview accordée au New York Jewish Week, Kaiser a déclaré que l’écriture du livre ne l’avait pas rapproché de son grand-père. Mais il a trouvé que l’histoire des chasseurs de trésors résonnait avec sa propre recherche d’un passé précieux et perdu.

Le prix Rohr, qui porte le nom du philanthrope juif et est distribué en partenariat avec la Bibliothèque nationale d’Israël, est décerné en alternance à des auteurs de fiction et de non-fiction.

Parmi les finalistes de cette année figuraient le journaliste juif éthiopien Danny Adeno Abebe et sa traductrice Eylon Levy pour From Africa to Zion, un récit de la migration de la famille d’Abebebe vers Israël. Ayala Fader était également finaliste pour Hidden Heretics, une étude sur les juifs ultra orthodoxes qui mènent une double vie secrète en ligne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...