Les ministres HaBayit HaYehudi abandonnent un projet de loi pour protéger les avant-postes
Rechercher

Les ministres HaBayit HaYehudi abandonnent un projet de loi pour protéger les avant-postes

Selon Bennett et Shaked, les députés avanceront une autre loi permettant aux habitants d’Amona de reconstruire leurs maisons à côté

Le ministre de l'Education Naftali Bennett (à droite) et la ministre de la Justice Ayelet Shaked arrivent à la première réunion du 34e gouvernement d'Israël, aux bureaux du Premier ministre à Jérusalem, le 15 mai 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre de l'Education Naftali Bennett (à droite) et la ministre de la Justice Ayelet Shaked arrivent à la première réunion du 34e gouvernement d'Israël, aux bureaux du Premier ministre à Jérusalem, le 15 mai 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Une loi visant à contrecarrer la démolition d’un avant-poste israélien construit illégalement en Cisjordanie n’a aucune chance de passer à la Knesset, ont reconnu dimanche les deux ministres qui faisaient partie des moteurs de ce projet de loi.

Le ministre de l’éducation Naftali Bennett et la ministre de la justice, Ayelet Shaked, tous deux membres du parti de droite HaBayit HaYeudi, ont déclaré à la Dixième chaine que le projet de loi n’empêchera pas l’évacuation et la démolition de l’avant-poste d’Amona, dans le centre de la Cisjordanie, ordonnée par la Cour suprême.

Les législateurs avanceront plutôt une autre mesure législative permettant aux habitants d’Amona de reconstruire à proximité, selon la chaîne.

Au cours du week-end, 25 des 30 députés du Likud ont appelé le Premier ministre Benjamin Netanyahu à promouvoir un projet de loi visant à légaliser des avant-postes en Cisjordanie, ignorant la position du procureur général Avichai Mandelblit et celle de la communauté internationale, généralement opposée aux implantations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...