Les prisonniers du Hamas ne regarderont pas la Coupe du monde
Rechercher

Les prisonniers du Hamas ne regarderont pas la Coupe du monde

Suite à l'appel de 74 familles de victimes, Gilad Erdan a donné pour instruction au chef du service des prisons de ne pas autoriser le visionnage des matchs du Mondial 2018

La prison militaire d'Ofer dans la ville de Betunia, en Cisjordanie, le 1er mai 2015 (Crédit : Miriam Alster/ Flash90)
La prison militaire d'Ofer dans la ville de Betunia, en Cisjordanie, le 1er mai 2015 (Crédit : Miriam Alster/ Flash90)

Les prisonniers du Hamas incarcérés dans les cellules israéliennes auront l’interdiction de regarder le Mondial 2018 qui se disputera le mois prochain, a déclaré dimanche le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan au chef des services des prisons Ofra Klinger.

« Je n’ai pas l’intention de permettre aux terroristes du Hamas de regarder la Coupe du monde alors que les dépouilles de nos soldats sont retenues à Gaza aux côtés de nos citoyens kidnappés », a dit Erdan.

Le ministre a réuni des experts juridiques pour examiner la possibilité de modifier les régulations pour empêcher les prisonniers sécuritaires de regarder des chaînes spécifiques de télévision. Cette initiative est complexe à mettre en oeuvre, étant donné que les détenus sécuritaires et les détenus en simple état d’arrestation ne sont pas séparés et que le règlement spécifie que les détenus doivent pouvoir profiter des programmes du petit écran.

« Ceux qui ont abandonné la famille des nations et qui ont choisi la culture du meurtre et du terrorisme ne devraient pas pouvoir profiter d’une compétition sportive internationale qui rassemble les populations du monde entier », a dit le ministre.

Le ministre de la Sécurité publique Gilad Erdan prend la parole à la Conférence des présidents des principales organisations juives américaines, à l’hôtel Inbal à Jérusalem, le 19 février 2018. (Yonatan Sindel/Flash90)

« Nous continuerons à avoir la main lourde envers les prisonniers issus de l’organisation terroriste du Hamas et nous chercherons également à rendre les choses plus dures pour les prisonniers sécuritaires des autres organisations », a-t-il ajouté.

L’idée de priver les détenus sécuritaires des diffusions des matchs de la Coupe du monde est née de 74 familles de victimes appartenant au forum « Choisir la vie » qui ont indiqué qu’ils espéraient que l’initiative d’Erdan serait la première d’une série de « mesures dissuasives » visant à « empêcher que les terroristes qui ont tué ceux que nous aimions continueront à se réjouir dans les prisons ».

Au cours de la guerre de Gaza, en 2014, le Hamas a capturé les dépouilles de deux soldats israéliens, Hadar Goldin et Oron Shaul, qu’il détiendrait encore.

L’année suivante, l’organisation terroriste a enlevé deux civils israéliens atteints apparemment de pathologies mentales, Avera Mengistu et Hisham al-Sayed, entrés de leur propre gré dans la bande de Gaza. Ils seraient retenus au sein de l’enclave côtière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...