Les responsables du Shas seraient en train d’évoquer le retour d’Eli Yishai à la tête du parti
Rechercher

Les responsables du Shas seraient en train d’évoquer le retour d’Eli Yishai à la tête du parti

Les sources affirment que la loyauté envers Aryeh Deri est encore forte, mais que l’enquête pour corruption pousse les responsables à penser à la suite

Le chef du parti Yachad Eli Yishai embrasse la main du rabbin Meir Mazuz lors d'une conférence de presse à Bnei Brak, le 25 décembre 2014 (Crédit : Yaakov Naumi / Flash90)
Le chef du parti Yachad Eli Yishai embrasse la main du rabbin Meir Mazuz lors d'une conférence de presse à Bnei Brak, le 25 décembre 2014 (Crédit : Yaakov Naumi / Flash90)

Les responsables du parti Shas ont déjà commencé à sonder l’ancien président Eli Yishai pour voir s’il accepterait de reprendre la tête du parti si l’actuel président du parti – le ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri – était mis en examen pour corruption.

Yishai, le rival de Deri à la tête du parti, a été mis à l’écart peu de temps avant la mort du chef spirituel du Shas, le rabbin Ovadia Yosef en 2013, lorsque le corps décisionnel du parti a nommé Deri en pensant qu’il pourrait obtenir plus de sièges à la Knesset pour le parti.

Yishai avait déjà remplacé Deri en tant que chef du parti après que ce dernier a été emprisonné pour la corruption en 2000.

Après le retour de Deri à la tête du parti en 2013, Yishai a quitté le parti en 2014 et s’est présenté sans succès à la Knesset à la tête de sa propre liste Yahad lors des élections législatives de 2015 avec le parti d’extrême droite Otzma Yehudit.

Aujourd’hui, le ministre de l’Intérieur fait face à de nouvelles accusations de corruption dans le cadre d’une enquête qui a débuté en avril 2016.

Aryeh Deri, ministre de l'Intérieur, et son épouse Yaffa, devant leur domicile de Jérusalem, le 29 mai 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Aryeh Deri, ministre de l’Intérieur, et son épouse Yaffa, devant leur domicile de Jérusalem, le 29 mai 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Cette enquête, qui portait initialement sur des biens immobiliers non déclarés, s’est étendue en raison de soupçons de blanchiment d’argent, de fraude, d’abus de confiance, de vol, de fausses déclarations et d’infractions fiscales, selon la police.

Lundi, 14 personnes ont été convoquées avant l’interrogatoire de Deri et de sa femme Yaffa.

Jeudi, le journal Israel Hayom a annoncé que les responsables rabbiniques et les membres de la Knesset appartenant au Shas avaient déjà contacté Yishai lundi.

De gauche à droite, le chef spirituel du Shas, le rabbin Shalom Cohen, le Grand Rabbin Sepharde Yitzhak Yosef et le ministre de l'Intérieur, Aryeh Deri, à la cérémonie pour la pose des bases de la yeshiva Nezer HaTalmud à Beitar Illit, le 19 septembre 2016 (Crédit : Yaakov Naumi / Flash90)
De gauche à droite, le chef spirituel du Shas, le rabbin Shalom Cohen, le Grand Rabbin Sepharde Yitzhak Yosef et le ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri, à la cérémonie pour la pose des bases de la yeshiva Nezer HaTalmud à Beitar Illit, le 19 septembre 2016 (Crédit : Yaakov Naumi / Flash90)

Lundi soir, Yishai aurait rencontré et parlé pendant plusieurs minutes avec le rabbin Yaakov Cohen lors d’un événement à Jérusalem.

Cohen est le fils du partisan qui soutient Deri, Shalom Cohen, qui préside l’organe décisionnel du parti, le Conseil des Sages de la Torah.

Des sources au sein du parti ont indiqué au journal que les responsables ne sont pas près de prendre de décision, mais que la prise de contact avec Yishai était due aux problèmes juridiques de Deri.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...