Les tests sérologiques pour enfants gelés pour un jour après un début chaotique
Rechercher

Les tests sérologiques pour enfants gelés pour un jour après un début chaotique

Le Commandement du Front intérieur de Tsahal indique que la campagne en difficulté reprendra de jeudi à mardi dans les localités où les taux d'anticorps ont atteint au moins 12 %

Des officiers et des soldats de Tsahal du Commandement de la défense passive effectuent des tests sérologiques pour détecter des anticorps chez des enfants âgés de 3 à 12 ans à Katzrin, sur le plateau du Golan, le 22 août 2021. (Crédit : Michael Giladi/Flash90)
Des officiers et des soldats de Tsahal du Commandement de la défense passive effectuent des tests sérologiques pour détecter des anticorps chez des enfants âgés de 3 à 12 ans à Katzrin, sur le plateau du Golan, le 22 août 2021. (Crédit : Michael Giladi/Flash90)

La campagne israélienne visant à effectuer des tests sérologiques de masse pour trouver des anticorps COVID-19 chez les enfants âgés de 3 à 12 ans a été interrompue pendant une journée mercredi, a annoncé le Commandement du Front intérieur de Tsahal, après que le projet a été critiqué dans ses premiers jours et par la suite réduit.

Dimanche, un système d’enregistrement en ligne dans les centres de tests sérologiques est tombé en panne, obligeant les soldats à noter manuellement les coordonnées des enfants testés. Ce problème a ralenti les tests, provoquant de longues files d’attente et des retards, et certains parents ont abandonné et sont rentrés chez eux sans avoir fait tester leurs enfants.

Les problèmes persistant, la Douzième chaîne a rapporté que les responsables avaient envisagé de mettre fin au projet mardi, deux jours seulement après son lancement.

Les tests généralisés sont destinés à identifier les enfants qui ont déjà été infectés par le virus, mais sans le savoir. Ces enfants seront exemptés de quarantaine s’ils entrent en contact avec un porteur confirmé, ce qui permettra à un plus grand nombre d’élèves de rester en classe pendant la prochaine année scolaire.

Dans une déclaration mercredi matin, le Commandement du Front intérieur – qui est en charge du projet – a déclaré que les tests s’arrêteraient mercredi et reprendraient jeudi jusqu’au 31 août, mais seulement dans les localités où au moins 12 % des enfants ont jusqu’à présent été trouvés porteurs d’anticorps.

Un employé du Magen David Adom a effectué un test sérologique pour le COVID-19 dans la ville ultra-orthodoxe de Kiryat Ye’arim, le 9 août 2021 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le site d’information Walla a rapporté que le jour de congé de mercredi serait utilisé pour approfondir l’analyse des résultats des tests des 262 000 enfants qui ont déjà été testés.

L’article cite des responsables du Commandement du Front intérieur reconnaissant que le taux d’enfants porteurs d’anticorps a été nettement inférieur aux prévisions, ce qui jette un doute sur l’efficacité de l’ensemble de la campagne.

Walla a également rapporté que Target, la société de communication qui assiste le projet, sera remplacée après une panne du système en début de semaine due à la forte demande, un problème aggravé par un dysfonctionnement des communications dans un système appartenant à la société de télécommunications Cellcom.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...