Les vols Turkish Airlines d’Israël suspendus après l’attentat d’Istanbul
Rechercher

Les vols Turkish Airlines d’Israël suspendus après l’attentat d’Istanbul

23 Turcs et 13 ressortissants étrangers tués ; Pas de blessés israéliens ; "Le terrorisme est la pire menace à l'encontre de l’humanité," a déclaré Herzog

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Un vol Turkish Airlines sur la piste de l'aéroport international Ben-Gurion, le 3 août 2013. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Un vol Turkish Airlines sur la piste de l'aéroport international Ben-Gurion, le 3 août 2013. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

Le chef de l’opposition Isaac Herzog a condamné mardi soir l’attentat de l’aéroport Atatürk d’Istanbul, qui avait tué au moins 36 personnes dans la soirée, déclarant que le terrorisme est la menace centrale à toute l’humanité.

Dans un communiqué, Herzog a déclaré que ses pensées allaient vers les victimes de la triple explosion qui a tué au moins 36 personnes et en a blessé 147 autres.

L’ambassade d’Israël en Turquie a « durement condamné l’odieux attentat terroriste qui a eu lieu hier à l’aéroport Atatürk d’Istanbul et a emporté les vies de personnes innocentes. Nous transmettons nos condoléances au gouvernement turc, au peuple turc, et aux familles de ceux qui ont perdu la vie ; et nous souhaitons un prompt rétablissement aux blessés. »

L’ancien président israélien Shimon Peres a également condamné l’attentat, déclarant dans un communiqué que « ce matin, mon cœur est avec le peuple turc qui a connu hier un attentat terroriste insupportable, le meurtre de sang froid de dizaines de civils innocents par des fanatiques extrémistes. »

« Quiconque choisit de se tourner vers le terrorisme devrait savoir qu’il y aura de sérieuses conséquences. J’appelle tut les dirigeants du monde à joindre leurs mains, sévères et inflexibles, dans la guerre contre le terrorisme, et à détruire la chaîne de meurtres et de haine de ‘l’autre' », a continué l’ancien président.

Il a également adressé ses condoléances aux familles des victimes et souhaité un prompt rétablissement aux nombreux blessés.

İsrail, dün İstanbul Atatürk Havalimanında gercekleşen ve birçok masum insanın hayatını kaybetmesine yol açan çirkin…

Posted by İsrail Türkiye'de on Wednesday, 29 June 2016

Aucun Israélien n’a été tué ou blessé dans les explosions, a annoncé le ministère des Affaires étrangères mardi soir.

Avec l’aide de la communauté juive de la ville, le consul général d’Israël à Istanbul, Shay Cohen, et son vice-consul général, Shira Ben Tzion, ont contacté le directeur de l’hôpital d’état Bakirkoy, où la plupart des victimes de l’attentat ont été admises. Aucun Israélien ne figurait parmi les patients, a annoncé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon.

Le président de l'Union sioniste, Isaac Herzog, sur la Deuxième chaîne, le 19 mai 2016 (Crédit : capture d'écran)
Le président de l’Union sioniste, Isaac Herzog, sur la Deuxième chaîne, le 19 mai 2016 (Crédit : capture d’écran)

Un groupe de retraités israéliens attendant une correspondance serait resté coincé dans l’un des terminaux juste après l’attentat.

Le ministère des Affaires étrangères à Jérusalem a également ouvert sa salle de crise en urgence, quelques instants après l’annonce des explosions.

Les vols Turkish Airlines au départ de Tel Aviv ont été suspendus suite à l’attentat.

Des policiers mettent en place un périmètre de sécurité après le triple attentat suicide de l'aéroport Atatürk d'Istanbul, le 28 juin 2016. (Crédit : AFP/Ilhas)
Des policiers mettent en place un périmètre de sécurité après le triple attentat suicide de l’aéroport Atatürk d’Istanbul, le 28 juin 2016. (Crédit : AFP/Ilhas)

« Les deux seuls vols de ce soir entre Atatürk et Tel Aviv ont déjà atterri. Un vol pour Istanbul a décollé il y a environ une heure, et atterrira probablement dans un autre aéroport. Deux vols Turkish Airlines devaient décoller ce soir pour Istanbul, et nous recommandons aux personnes devant voler avec la compagnie de s’informer sur internet », a déclaré l’autorité israélienne des aéroports.

Istanbul est une destination populaire pour les touristes israéliens, dont beaucoup prennent la compagnie Turkish Airlines et utilisent l’aéroport Atatürk pour prendre des correspondances vers d’autres destinations.

Il y a trois mois, le bureau du contre-terrorisme du conseil national de sécurité avait augmenté le niveau de son avertissement de voyage existant pour la Turquie de « menace concrète basique » à « menace concrète élevée ». Dans un communiqué suivant l’attentat du 19 mars à Istanbul, dans lequel trois touristes israéliens avaient été tués et dix blessés, le bureau avait répété sa recommandation aux Israéliens « d’éviter de visiter le pays et, pour les Israéliens actuellement en Turquie, de le quitter le plus vite possible. »

Ankara aurait été consterné par la hausse de l’avertissement israélien, craignant une chute supplémentaire du tourisme.

Plus tôt mardi, les responsables israéliens et turcs avaient signé un accord restaurant des relations diplomatiques complètes après six ans d’interruption.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...