Liberman demanderait 2,5 milliards de shekels pour rejoindre la coalition
Rechercher

Liberman demanderait 2,5 milliards de shekels pour rejoindre la coalition

Le dirigeant de Yisrael Beytenu veut régler la crise des retraites des Israéliens de l’ancienne Union soviétique

Avigdor Liberman (à droite) et Yariv Levin durant les pourparlers pour la coalition, jeudi matin, le 19 mai 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Avigdor Liberman (à droite) et Yariv Levin durant les pourparlers pour la coalition, jeudi matin, le 19 mai 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Dans le cadre de ses conditions pour entrer dans la coalition, Avigdor Liberman, le chef du parti Yisrael Beytenu, demande 2,5 milliards de shekels (595 millions d’euros) pour résoudre la crise des retraites des Israéliens de l’ancienne Union soviétique qui sont venus en Israël dans les années 1990, selon la radio militaire.

Des représentants de Liberman rencontrent des fonctionnaires du ministère des Finances pour sceller l’accord, selon la radio, mais le Trésor ne sait pas encore comment il allouera cette somme importante.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...