Liberman rend hommage aux implantations mais rejette les avant-postes illégaux
Rechercher

Liberman rend hommage aux implantations mais rejette les avant-postes illégaux

Le ministre de la Défense a indiqué que les constructions d'implantations n'ont jamais été aussi élevées depuis l'an 2000.

Avigdor Liberman, président de Ysrael Beytenu et ministre de la Défense, lors d'une réunion de son groupe parlementaire à la Knesset, le 8 mai 2017. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Avigdor Liberman, président de Ysrael Beytenu et ministre de la Défense, lors d'une réunion de son groupe parlementaire à la Knesset, le 8 mai 2017. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Avigdor Liberman, le ministre de la Défense, s’est adressé dimanche aux responsables d’implantations en Cisjordanie, à l’occasion d’une cérémonie précédant Rosh Hashanah.

Liberman a expliqué que les implantations sont florissantes « de l’octroi de pouvoirs municipaux à la communauté juive de Hébron, jusqu’aux constructions qui sont à un niveau qui n’avait jamais été atteint depuis l’an 2000. »

Il a expliqué que le gouvernement a approuvé 3 500 appels d’offres de construction et que 7 500 à 8 000 logements sont en cours de planification.

Saluant les implantations qui sont, selon lui, le « mur de protection d’Israël », le ministre de la Défense a également mis en garde contre la construction d’avant-postes illégaux, et a défendu l’Administration civile.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...