Ligue arabe : la question palestinienne, une priorité pour Le Caire et Ryad
Rechercher

Ligue arabe : la question palestinienne, une priorité pour Le Caire et Ryad

Pour le secrétaire-général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit, la résolution du conflit israélo-palestinien est "le moyen le plus rapide de stabiliser la région"

(Le président du Conseil de l'Europe Donald Tusk,le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi, le roi saoudien Salmane et le président de la commission européenne Jean-Claude  lors du sommet réunissant la Migue arabe et l'Union européeene, à Charm elè-cheikh, le 24 février 2019. (Crédit : Khaled DESOUKI / AFP)
(Le président du Conseil de l'Europe Donald Tusk,le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi, le roi saoudien Salmane et le président de la commission européenne Jean-Claude lors du sommet réunissant la Migue arabe et l'Union européeene, à Charm elè-cheikh, le 24 février 2019. (Crédit : Khaled DESOUKI / AFP)

L’Egypte et l’Arabie saoudite ont déclaré dimanche aux dirigeants arabes et européens lors d’un forum sur l’économie et la sécurité que le soutien aux Palestiniens était crucial pour la stabilité régionale.

Lors de l’ouverture du sommet de deux jours à Charm el-Cheikh, au bord de la mer Rouge, le secrétaire-général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit a déclaré que la résolution du conflit israélo-palestinien était « le moyen le plus rapide de stabiliser la région ».

« La question palestinienne ne se résoudra pas par une quelconque mesure économique », a-t-il dit.

Le roi d’Arabie saoudite Salmane a réaffirmé le soutien de son gouvernement à la création d’un État palestinien indépendant et déclaré que cette cause restait la priorité.

Le secrétaire-général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit lors du sommet réunissant la Migue arabe et l’Union européeene, à Charm elè-cheikh, le 24 février 2019. (Crédit :MOHAMED EL-SHAHED / AFP)

« La cause palestinienne est la première cause pour tous les pays arabes et les droits des Palestiniens, notamment la création d’un État palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale. »

Les dirigeants européens et des pays membres de la Ligue arabe se sont réunis pour la première fois pour évoquer des questions liées aux migrants, à la sécurité et aux accords commerciaux.

Ils aborderont également la question de l’instabilité en Syrie et au Yémen.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...